Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie des économies et des formes de mobilisation

  • Valeria Siniscalchi, directrice d'études de l'EHESS (en cours de nomination) (TH) ( CNE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 14 h à 17 h (EHESS-Marseille, salle A, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), les 27 février, 6 et 20 mars, 3, 10 et 17 avril, 15 et 22 mai, et 5 juin 2018

Pour la sixième année, le séminaire se consacrera à l’étude des activismes et de différentes formes de mobilisation, plus ou moins formalisées, en les abordant à partir de leur dimension économique. En se situant aux diverses échelles spatiales et institutionnelles, le séminaire s’intéressera plus particulièrement aux processus, en étudiant les acteurs de ces activismes, leur professionalisation, les enjeux politiques, les frictions et les rapports de pouvoir. Il prêtera attention aux valeurs et aux idéologies qui sous-tendent ou qui découlent des mobilisations, ainsi qu’aux réseaux et aux alliances entre des mouvements divers. Il s’agira d’analyser plus particulièrement les formes de mobilisation et d’activisme qui tendent à intervenir sur la production, la distribution ou la consommation de biens – entre autres alimentaires – et à infléchir les systèmes normatifs. Il s’agira de mettre à l’épreuve des notions comme celle de « food activism », d’« alternative économique » ou de « biens communs » pour comparer des formes de mobilisation qui se situent à l’apparence dans des champs différents : des mouvements paysans ou de consommateurs, comme Slow Food, aux coopératives de production, des systèmes type « Amap » aux luttes dans les contextes industriels. L’analyse des mouvements sociaux et politiques qui visent à élaborer des modèles d’économie ou des modes de production et/ou de consommation « alternatifs » permettra d’étudier les changements et les reconfigurations des systèmes de production agricole et industrielle. En s’appuyant sur des enquêtes en cours, le séminaire s’intéressera aux relations sociales, productives et d’échange pour penser en termes comparatifs les formes actuelles de participation et de mobilisation de la part des individus et des groupes sociaux. La réflexion théorique portera sur les imbrications entre politique, économie et dimension juridique, en interrogeant les formes de régulation qui se mettent en place dans des situations de changement économique et/ou de "crise". Les outils et les concepts classiques de l’anthropologie économique seront mis à l’épreuve à la lumière des nouveaux objets et des principaux débats qui traversent ce domaine aujourd’hui.

Mardi 27 février 2018 : Introduction au séminaire. D’Eric Wolf à Sidney Mintz : les échelles de la political economy

  • Richard Wilk (Indiana University Bloomington, enseignant invité à l'EHESS), « Key Themes in the Food Anthropology of Sidney Mintz »
    « Sidney Mintz left us an enormous corpus of work that will have a continuing impact far into the future.  Many food scholars have only read his work on sugar, and the reflections that form the heart of “Tasting Food : Tasting Freedom”.  In this presentation I discuss some of the themes in Mintz’ work which have not received the attention they deserve, particularly the way he envisioned cultural persistence and radical change. I will define a “Mintz Paradox” that deserves much wider attention, research, collaboration and comparison. »

Distinguished Professor d’Anthropologie et spécialiste reconnu d’anthropologie économique, Richard Wilk est actuellement enseignant invité à l’EHESS (Marseille). Ses travaux portent sur les pratiques et les institutions économiques (Economies and Cultures. Foundations of Economic Anthropology, 1996), les politiques de l’alimentation et l’anthropologie de l’environnement (The Environnement in Anthropology, 2005, avec Nora Haen). Il a conduit ses travaux de terrain principalement au Belize, d’abord sur les relations entre agriculture, écologie et organisation domestique (Hausehold Ecology : Economic Change and Domestic Life among the Kekchi Maya of Belize, 1991), puis sur le rapport à l’environnement et à la consommation (Home Cooking in the Global Village : Caribbean Food from Buccaneers to Ecotourists, 2006). Parmi ses travaux plus récents, Time, consumption and everyday life : practice, materiality and culture. Berg Publishers (2009, avec Elizabeth Shove et Frank Trentmann).

Mardi 6 mars 2018 :

  • Richard Wilk (Indiana University Bloomington, enseignant invité à l'EHESS), « Gender, Food, and Feminist food politics »
  • Valeria Siniscalchi, « Pouvoir et genre au sein du mouvement Slow Food »

Mardi 20 mars 2018 : Journée d’études « Les trajectoires des communs. Approches interdisciplinaires »

  • Valeria Siniscalchi (EHESS, Centre Norbert Elias), « Les communs en débat : gestions de ressources, rapports économiques et mobilisations «
  • Jean Boutier (EHESS, Centre Norbert Elias), « Biens communaux, biens communs, “commons” : une perspective historique «
  • Thomas Le Bianic (Tribunal administratif de Marseille), « Les biens communs urbains au prisme du droit de la domanialité publique »
  • Arundhati Virmani (EHESS, Centre Norbert Elias), « Commoning the urban scape : les peintures murales de Lhodi Colony, New Delhi »
  • Michele Spanò (EHESS, IMM-CENJ Yan Thomas), « Les communs entre droit privé et droit public »

Mardi 3 avril 2018 :

  • Jean-Noël Consales (AMU, TELEMME), « Nature(s) urbaine(s) »
  • Valeria Siniscalchi, « Les "communautés de la nourriture" et les espaces imaginés de l’alimentation »

Mardi 10 avril 2018 :

  • Marie-Vic Ozouf-Marignier (EHESS, CRH) "Le local comme ressource. Retour sur les propositions de l’école des territorialistes"   
  • Valeria Siniscalchi "Les 'districts industriels’ et les paradoxes du local"

Mardi 17 avril 2018

  • Valeria Siniscalchi "Les « alternatives » au capitalisme : pratiques et imaginaires de l’économie"

Mardi 15 mai 2018

  • travail avec les étudiants sur les textes du séminaire

Mardi 22 mai 2018

  • Valeria Siniscalchi  "Qualité et régulation. La qualité dans la production industrielle et dans la production artisanale"
  • Boris Deschanel (UPAV, CNE), "Du beau et du bon" : comment évaluer la qualité du textile dans une économie d'Ancien Régime ? (Dauphiné, v. 1720 - v. 1820.)

Mardi 5 juin 2018

  • Workshop "Lieux de production, pratique de l’échange et formes mobilisations"
14 h-17 h
  • Margot Bergerard (M2, RCAHS) Se mobiliser pour la dignité. Lectures croisées des mobilisations 
  • Mohammed Einour (M1, RCAHS) Les coopératives comme outil économique
  • Rafael Laboudie (M2, RCAHS) Restituer le local ?
  • Guilherme Rodriguez (M1, RCAHS) Alimentation et rapports de genre
  • Violaine Chevrier (M2, RCAHS) Anthropologie de l’espace et manifestations de rue
  • Michele Marchioro (M1, RCAHS) Valeur du capital et valeur du travail
Conclusions du séminaire et débat général

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Valeria Siniscalchi- Anthropologie des espaces économiques
  • Renseignements :

    Par courriel Valeria Siniscalchi ou Laure Ginod, secrétariat de la mention, EHESS, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille, tél. : 04 91 14 07 27.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    le séminaire est ouvert aux étudiants de M1 et de M2, aux doctorants et aux auditeurs libres.

    Site web : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?548

    Adresse(s) électronique(s) de contact : valeria.siniscalchi(at)ehess.fr, laure.ginod(at)univ-amu.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 5 juin 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]