Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie des économies et des formes de mobilisation

  • Valeria Siniscalchi, maître de conférences de l'EHESS (TH) ( CNE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 14 h à 17 h (EHESS-Marseille, salle A, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille), du 6 mars 2018 au 5 juin 2018

Pour la sixième année, le séminaire se consacrera à l’étude des activismes et de différentes formes de mobilisation, plus ou moins formalisées, en les abordant à partir de leur dimension économique. En se situant aux diverses échelles spatiales et institutionnelles, le séminaire s’intéressera plus particulièrement aux processus, en étudiant les acteurs de ces activismes, leur professionalisation, les enjeux politiques, les frictions et les rapports de pouvoir. Il prêtera attention aux valeurs et aux idéologies qui sous-tendent ou qui découlent des mobilisations, ainsi qu’aux réseaux et aux alliances entre des mouvements divers. Il s’agira d’analyser plus particulièrement les formes de mobilisation et d’activisme qui tendent à intervenir sur la production, la distribution ou la consommation de biens – entre autres alimentaires – et à infléchir les systèmes normatifs. Il s’agira de mettre à l’épreuve des notions comme celle de « food activism », d’« alternative économique » ou de « biens communs » pour comparer des formes de mobilisation qui se situent à l’apparence dans des champs différents : des mouvements paysans ou de consommateurs, comme Slow Food, aux coopératives de production, des systèmes type « Amap » aux luttes dans les contextes industriels. L’analyse des mouvements sociaux et politiques qui visent à élaborer des modèles d’économie ou des modes de production et/ou de consommation « alternatifs » permettra d’étudier les changements et les reconfigurations des systèmes de production agricole et industrielle. En s’appuyant sur des enquêtes en cours, le séminaire s’intéressera aux relations sociales, productives et d’échange pour penser en termes comparatifs les formes actuelles de participation et de mobilisation de la part des individus et des groupes sociaux. La réflexion théorique portera sur les imbrications entre politique, économie et dimension juridique, en interrogeant les formes de régulation qui se mettent en place dans des situations de changement économique et/ou de "crise". Les outils et les concepts classiques de l’anthropologie économique seront mis à l’épreuve à la lumière des nouveaux objets et des principaux débats qui traversent ce domaine aujourd’hui.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Valeria Siniscalchi- Anthropologie des espaces économiques
  • Renseignements :

    Par courriel Valeria Siniscalchi ou Laure Ginod, secrétariat de la mention, EHESS, Centre de la Vieille-Charité, 2 rue de la Charité 13002 Marseille, tél. : 04 91 14 07 27.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    le séminaire est ouvert aux étudiants de M1 et de M2, aux doctorants et aux auditeurs libres.

    Site web : http://centre-norbert-elias.ehess.fr/index.php?548

    Adresse(s) électronique(s) de contact : valeria.siniscalchi(at)ehess.fr, laure.ginod(at)univ-amu.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 5 juillet 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]