Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Ville, architecture et urbanisme en Corée du Nord. 2

  • Valérie Gelézeau, maîtresse de conférences de l'EHESS (TH) ( CCJ, CCJ-CRC, CRH-GGH-Terres )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e, 4e et 5e jeudis du mois de 10 h à 12 h (Maison de l'Asie, 22 av du Président-Wilson 75116 Paris), du 9 novembre 2017 au 31 mai 2018

Le séminaire 2017-2018 poursuit la réflexion engagée sur la question urbaine en Corée du Nord (République Populaire Démocratique de Corée RPDC), en lien avec un programme de recherche financé par PSL (« Pour une approche alternative et engagée des villes nord-coréennes », voir https://www.univ-psl.fr/fr/laureats-appel-projets-lettres-shs-eco-finances-gestion).

Avec une population urbaine estimée à 60%, la RPDC présente en effet des indices de développement contradictoires (une économie industrielle, des taux de natalité faibles et un taux d’alphabétisation élevé, sur fond de crise alimentaire diffuse) que le séminaire a commencé d’aborder en 2016-2017, en interrogeant la ville et ses processus de construction (architecture et urbanisme), qui ont formé – et forment toujours – une des matrices de la construction et de la modernisation de l’État socialiste. Mettant en œuvre une approche pluri-disciplinaire, le séminaire progresse en développant trois grandes problématiques. 1) Comment historiciser la lecture du paysage urbain nord-coréen, au-delà de la construction dictatoriale des 60 dernières années ? 2) Comment mieux articuler les formes urbaines, la morphologie et l’architecture avec les faits sociaux, en dépassant l’analyse des villes nord-coréennes comme des « scènes du régime » ? 3) Comment déverrouiller l’étude des villes nord-coréennes en les situant de manière plus pertinente au sein d’un vaste monde (post)-socialiste dominant en Asie ?

En 2016-2017, le séminaire a particulièrement travaillé la question de la formation récente du paysage urbain, en lien avec le développement de l’État totalitaire nord-coréen. Une collection de comptes rendus d’ouvrages et d’articles sur le sujet a été commencée à partir des lectures en séminaire et des présentations de travaux d’étudiants. Tout en poursuivant la construction de cette collection, le séminaire analysera les matériaux (textes et images) fournis par Chosŏn kŏnch’uk, une revue d’architecture publiée en RPDC depuis les années 1990.

Aires culturelles : Asie orientale, Corée,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Géographie

Intitulés généraux :

  • Valérie Gelézeau- La Corée : territoires et sociétés de la « longue partition »
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur entretien, après envoi d'un pré-projet (1 page maximum), et d'un CV.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    L ou équivalent. La pratique du coréen est vivement recommandée mais n'est pas obligatoire.

    Site web : http://crc.ehess.fr/

    Site web : http://crc.ehess.fr/index.php?170

    Adresse(s) électronique(s) de contact : gelezeau(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 17 juillet 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]