Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Mondes ibériques

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e mardi du mois de 13 h à 16 h (salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 14 novembre 2017 au 12 juin 2018. Séance supplémentaire le 6 mars (salle BS1_28, 54 bd Raspail 75006 Paris). Voir programme détaillé

Le séminaire collectif « Mondes ibériques » est consacré à la présentation et à la discussion de travaux de recherches en cours l’anthropologie et l’histoire moderne et contemporaine des mondes ibériques. Ce séminaire est aussi conçu comme un lieu de formation à la recherche. Il accueille des étudiants de master et de doctorat inscrits à l’EHESS ainsi que dans d’autres universités (Universités Paris 1 et Paris 4 notamment). Certaines séances sont consacrées à la présentation des travaux des membres du GEI, d’autres à des chercheurs invités. Les séances suivent chaque année un fil thématique. Cette année elles s’articulaient autour de la question « Spatialisation et histoire sociale ». Pour l’année 2017-2018, le thème sera « Circulations impériales et post-impériales dans les mondes ibérique ». Il permettra d’aborder la question de la circulation des savoirs et des personnes au sein des mondes ibériques et de la question de la dimension impériale de cet espace politique et culturel.

Vendredi 10 novembre 2017 : Séance exceptionnelle commune avec le laboratoire d’études romanes de l’Université de Paris 8, co-organisée par Enrique Fernández Domingo, Élodie Richard et Mercedes Yusta (14h30-17h, Colegio de España, Cité Universitaire) « Mémoires de la violence en Espagne et en Amérique latine. Approche comparative ».

  • Sélim Smaoui (Centre de recherche sur l'action politique-Université de Lausanne): « La matrice latino-américaine. De la diffusion à l'appropriation des pratiques et des énoncés du 'post-conflit' par les collectifs de victimes du franquisme »
  • Valérie Robin Azevedo (Université Paris-Descartes): « Exhumations et ambivalences des politiques de la compassion au Pérou »

Mardi 14 novembre 2017 : Séance organisée par Jeanne Moisand

  • Romy Sanchez (Mondes Américains-EHESS) : « Déplacements contraints dans l'empire espagnol au XIXe siècle »

Mardi 12 décembre 2017 : Séance organisée par Jordi Canal

  • Carlos Espinosa Fernández de Córdoba (Universidad San Francisco de Quito, USFQ) : « Democracia cristiana, nacional catolicismo y fascismos en los Andes en el período de entreguerras, 1920-1942 : Ecuador, Colombia y Perú »

Mardi 9 janvier 2018 : Séance organisée par Natalia Muchnik

  • Antoine Roullet (CRH-EHESS) : « Le rang de la piété : pratiques dévotionnelles et usages du patrimoine dans la fabrique de la réputation de sainteté d'une duchesse de Castille ».

Vendredi 26 Janvier : Séance exceptionnelle, commune avec le GRIHL (11h à 13h, salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris)

  • Agnès Delage (Université d’Aix-Marseille) : « De quoi témoigne le « roman sans fiction » ? Javier Cercas et les savoirs de la littérature dans l'Espagne contemporaine (2001-2017) ».

Mardi 13 février 2018 (de 14 h à 16 h) : Séance organisée par Sébastien Malaprade

  • Samir Boumédiene (IHRIM-ENS de Lyon), « L’Amérique en questions. Les Indes comme objet d'histoire aux XVIe et XVIIe siècles »
    Cette communication présente les grandes lignes d'un programme de recherches consacré à l'histoire des questionnaires à l'époque moderne, et insiste en particulier sur le rôle primordial joué par la monarchie hispanique dans l'avènement d'un usage savant des questionnaires. Un premier temps est consacré à la dimension à la fois épistémique et pragmatique de l'usage des questionnaires, en le resituant dans ses origines juridiques, ecclésiastiques et fiscales au Moyen Âge. Un deuxième temps montre comment la monarchie hispanique a développé au XVIe siècle un nouvel usage des questionnaires, en lien avec les défis posés par le gouvernement des Indes. Un troisième temps, enfin, aborde la réappropriation de cet outil, et plus largement de la pratique de l'enquête, par les missionnaires, les médecins ou les officiers vivant en Amérique aux XVIIe et XVIIIe siècles.

6 mars 2018 : Séance exceptionnelle organisée par Élodie Richard et Clément Thibaud (Mondes américains-EHESS), salle BS1_28, 54 bd Raspail.

  • Noémi Goldman (Universidad de Buenos Aires), « Le concept de “garanties individuelles” : traduction, transferts conceptuels et censure en Amérique ibérique, 1810-1830 »
    Entre 1821 et 1826, l'Essai sur les garanties individuelles que réclame l’état actuel de la société de P-C-F. Daunou (Paris, 1818), a été quatre fois traduit en espagnol dans les villes de Madrid, Buenos Aires, Mexique et Paris. Une étude comparative de ces traductions indique que les nouveaux principes constitutionnels expérimentés à cette époque en Amérique ibérique ne sont pas seulement le résultats des interactions entre divers langages en interaction, mais aussi le fruit d'une activité de négociation culturelle plus complexe.

13 mars  2018 : Séance organisée par Beatriz Fernández

  • Céline Vaz (Université de Valenciennes), « La corruption immobilière et urbanistique pendant le franquisme »
    La perméabilité des autorités franquistes aux intérêts économiques a été l'objet d'un mécontentement social croissant dans les dernières années de la dictature de Francisco Franco (1939-1975), qui a participé, au côté d'un faisceau d'autres causes, du désir de changement et de l’aspiration à un régime démocratique. À partir de la fin des années 1960, la multiplication des effondrements d’immeubles, les scandales financiers et les irrégularités urbanistiques apparaissent comme autant d’indicateurs de la corruption immobilière. Il peut être difficile d’apporter la preuve de la collusion des autorités franquistes avec les intérêts immobiliers, à l’échelle locale ou nationale, faute de sources. Cette communication se propose de l’aborder de façon plus indirecte, en montrant comment la volonté du régime franquiste de ne pas trop encadrer le marché immobilier, pour ne pas entraver son développement, a offert un cadre favorable à l’épanouissement des abus. Il s’agira, en outre, de mettre en évidence les facteurs qui expliquent le changement de perception de la société espagnole à l’égard de la corruption, de l’acceptation à un rejet croissant. Cette analyse permettra ainsi d'inscrire la crise immobilière espagnole et les revendications sociales qui sont nées dans son sillage, autour notamment du mouvement des Indignés, dans un temps plus long.  

15 mai 2018 : Séance organisée Par Jean-Paul Zuñiga

  • Guillaume Gaudin (Université Toulouse II Jean-Jaurès), « La communication politique entre Manille et Madrid (fin XVIe-début XVIIe siècle) ».

12 juin 2018 : Séance organisée par Catarina Madeira Santos

  • Fernanda Olival (Universidade de Évora), « Les ordres militaires et l'expansion portugaise à l’époque moderne : un regard critique ».

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Jordi Canal- Histoire de la contre-révolution en Europe au XIXe siècle
  • Wolfgang Kaiser- Histoire sociale du monde méditerranéen à l’époque moderne
  • Catarina Madeira Santos- Expériences coloniales, pouvoirs africains et instances de savoir dans les « Afriques lusophones », XVIIe-XXIe siècle
  • Natalia Muchnik- Les diasporas à l’époque moderne, XVIe-XVIIIe siècle : comparaisons, connexions
  • Enric Porqueres i Gené- La parenté politique
  • Jean-Paul Zuñiga- Travailler dans la ville. Acteurs, espaces et dynamiques de production dans l'Amérique espagnole (XVIIIe siècle)
  • Centre : CRH-GEI - Groupe d'études ibériques

    Renseignements :

    par courriel auprès d'Élodie Richard.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    ouvert à tous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : elodie.richard(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 9 mars 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]