Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Histoire du corps, objets, méthodes

  • Georges Vigarello, directeur d'études de l'EHESS (*) ( IIAC-CEM )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 19 h à 21 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 16 novembre 2017 au 7 juin 2018. Pas de séance les 22 février et 1er mars. La séance du 12 avril est annulée

Le corps a longtemps été « oublié » par les historiens. Son originalité est d’être à la croisée de l’enveloppe individuelle et de l’expérience sociale. Ses objets s’étendent des investissements les plus sensibles aux représentations les plus « travaillées ». Comment entendre pourtant ce thème du corps dont le trajet historique relèvent de sciences et de regards différents ?

Le séminaire s’attachera d’abord à affronter ces épistémologies hétérogènes, celles validant les approches de sciences biologiques autant que les approches de sciences humaines. Il s’attardera ensuite aux points de rencontres possibles : la manière par exemple dont certains imaginaires culturels nourrissent des modèles croisant les deux champs et donnant une relative unité à l’objet.

Le séminaire s’attachera surtout à montrer comment « des » objets concernant le corps (longtemps négligés ou conçus comme a-historiques) peuvent concrètement être construits dans le travail de l’historien, devenus susceptibles de révéler ruptures et changements temporels, comme ruptures et changements culturels. Les exemples sont nombreux à cet égard. Limitons-nous à quelques-uns d’entre eux : les formes du corps par exemple varient avec le temps comme varient les investissements à leur égard, les explications de leurs structures, celles de leur mode d’acquisition (l’obésité en étant une illustration parmi bien d’autres) ; la vision de l’« activité » aussi change, dans la représentation de ses « fonctionnements » (le moteur, les mécanismes, les dispositifs…) comme dans celle de ses effets. Il n’est jusqu’à la perception intime du corps qui peut être soumise à l’interrogation de l’historien : les modes de notation dont elle est l’objet, l’importance qui lui est attribuée, les indices qui en sont retenus. L’histoire du corps, dans ce dernier cas, devient tout simplement l’histoire du sujet.

Quelques grandes représentations « unifiantes », enfin, sont  repérables à chaque époque. Elles concernent le fonctionnement du corps, la vision de ses qualités, celle de ses efficacités. Elles ont une histoire. Ce sont elles qui peuvent « rassembler » des pratiques diverses. Ces sont elles qui justifient une « histoire du corps ». C’est vers cet effort de synthèse que s’orienteront les préoccupations de recherche et d’enseignement, à partir de séries de livres, à partir d’images aussi, et d’exemples les plus concrets.

1er semestre

16 novembre 2017 : Introduction, Georges Vigarello, Jean-Jacques Courtine

23 novembre 2017 : Corps et espace I (Obstacles), Georges Vigarello

30 novembre 2017 : Corps et espace II (Techniques), Georges Vigarello

7 décembre 2017 : Histoire des émotions (XXe siècle), Jean-Jacques Courtine (Queens Mary, University of London)

14 décembre 2017 : Corps et espace III (Intimité), Georges Vigarello

21 décembre 2017 : Autour d'un attachement quasi-physique à la France, Lawrence Kriutzman (Darmouth College USA)

11 janvier 2018 : Espace de jeu, espace relationnel, le basket américain, Yann Descamps (Univ. Paris III)

18 janvier 2018 : Émotion et enjeu psychologique (XXe siècle), Jacqueline Carroy (EHESS), Stéphane Dupouy (Univ. Strasbourg)

25 janvier 2018 : Cors et espace IV (Nature), Georges Vigarello

1er février 2018 : Les premiers hommes et la mobilité, Pascal Picq (Collège de France)

8 février 2018 : L'enfance et l'univers émotif, Dominique Ottavi (Univ. Paris 8)

15 février 2018 : L'espace et l'invention de la chorégraphie, Marie Glon (Univ. Lille-III)

Second semestre

8 mars 2018 : Une histoire de l'air, Georges Vigarello

15 mars 2018 : La scène comme défi d'espace, le théâtre de Jules Verne, Sylvie Roque (EHESS et Université d'Évry)

22 mars 2018 : Le corps, la foule et l'espace urbain dans l'art brut, Lucienne Peiry (École polytechnique, Lausanne)

29 mars 2018 : Le corps dans tous ses états, vidéo (amphithéâtre François-Furet), Georges Vigarello avec Stéphane Audoin-Rouzeau, Marie Glon, Michelle Perrot, Thierry Pillon

5 avril 2018 : Les transformations du corps sportif, Georges Vigarello

12 avril 2018 : Corps, littérature, fiction, Valentine Goby (romancière, Actes Sudà

3 mai 2018 : La découverte d'un texte de Galien, Antoine Pietrobelli (Université de Reims)

10 mai 2018 : Quels chemins du village au terrain de rugby à Samoa, Julien Clément (CNRS, Musée du Quai Branly)

17 mai 2018 : Le jeu vidéo de sport : quelles expériences corporelles, spatiales et émotionnelles ? Yann Descamps (Université de Paris III)

24 mai 2018 : Confier nos corps, Jacopo Domenicucci (Université de Paris I, laboratoire PHARE)

31 mai 2018 : Le sentiment d'humiliation, dégrader, rabaisser, détruire, Claudine Laroche (CNRS, EHESS, IIAC)

7 juin 2018 : Conclusions de l'année

Aires culturelles : Transnational/transfrontières,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie historique

Intitulés généraux :

  • Georges Vigarello- Histoire des pratiques corporelles
  • Renseignements :

    contactez Chrystèle Guilloteau ou Georges Vigarello.

    Direction de travaux d'étudiants :

    Georges Vigarello.

    Réception :

    Georges Vigarello, Centre Edgar-Morin, IIAC, 105 bd Raspail 75006 Paris

    Niveau requis :

    niveau licence.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : vigarello(at)noos.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 11 avril 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]