Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie critique de l’aide humanitaire

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Du 19 au 23 février 2018 (salle AS1_08, 54 bd Raspail 75006 Paris), voir détail des horaires dans le descriptif

  • 19 février 2018, de 9 h à 12 h puis de 13 h à 15 h
  • 20 février 2018, de 13 h à 18 h
  • 21 février 2018, de 13 h à 18 h
  • 22 février 2018, de 13 h à 18 h
  • 23 février 2018, de 9 h à 12 h puis de 13 h à 15 h

Cet enseignement s’articule en deux temps. Nous commencerons par retracer une généalogie des recherches anthropologiques sur l’humanitaire, en montrant que cette histoire doit aujourd’hui intégrer les reconfigurations actuelles de l’aide internationale, et cela dans un contexte de globalisation néo-libérale dont il conviendra de faire la critique politique. Cette réintérrogation, qui fera l’objet de la seconde partie du séminaire, permettra de souligner les enjeux contemporains et les perspectives de l’anthropologie critique de l’aide humanitaire. Cette année, un intérêt tout particulier sera porté aux situations de crise sanitaire et humanitaire. 

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Alain Musset- Perception et représentation de l’espace, aménagement des territoires (Europe-Amérique ibérique, XVIe-XXIe siècle)
  • Renseignements :

    pour tout renseignement, contactez Laetitia Atlani-Duault par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    comme il sera indiqué en séminaire, un court document de synthèse est demandé pour la validation de cet enseignement.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : laetitia.atlani-duault(at)ird.fr

    Compte rendu

    Anthropologie critique du développement et de l'aide humanitaire. Histoire, enjeux contemporains et perspectives

     

    Compte rendu du séminaire 2017-2018

     

    Laëtitia Atlani-Duault

     

     

    Ce séminaire avait pour objectif d’entamer une réflexion théorique et épistémologique sur un champs de recherche et d’études spécifique, l’anthropologie politique critique de l’aide humanitaire et du développement.

     

    Pour certains, chez les étudiants en particulier, l’aide humanitaire serait un thème de recherche inédit en anthropologie, et donc à défricher. Cet a priori ne vient pas seulement de la relative méconnaissance de la littérature sur le domaine mais découle des reconfigurations et de l’expansion de l’aide internationale depuis la fin de la guerre froide.

     

    Or,  l’aide  humanitaire  s’inscrit  dans  une  histoire  intellectuelle  longue  en  anthropologie.  Ce séminaire s’est donc proposé de retracer plus précisément les principales figures et approches qui ont marqué cette histoire intellectuelle dans la littérature internationale, puis d’examiner les évolutions réçentes des recherches anthropologiques dans le champ.

     

    Ainsi le premier temps du séminaire, lors des 6 premières séances, a été consacré à retracer, avec les étudiants et avec une large sélection de textes, la longue histoire de la recherche concernant l’aide humanitaire, inscrite dans la filiation des études anthropologiques sur la situation coloniale, le développement, la santé et, plus largement, sur le politique. Constatant l'entrée en force des études sur l'aide humanitaire dans le champ de l'anthropologie, nous nous sommes proposés d'aider les étudiants à en prendre précisément la mesure en nous livrant avec eux à la mise au jour des filiations intellectuelles qui ont façonné leurs domaines plus particuliers d'investigation.

     

    Dans un second temps et lors des séances suivantes, et cette fois par un choix de textes alliant textes de référence mais également publications choisies pour « parler » aux travaux (thèmes de recherche et/ou terrain) au cœur des mémoires en cours des étudiants, nous nous sommes interrogés sur la double nécessité aujourd’hui pour cette histoire intellectuelle :

     

    1. D’intégrer les évolutions récentes tant du côté de l’aide humanitaire et des politiques du développement, que des recherches en anthropologie portant sur ces thèmes; et
    2. De saisir les dynamiques actuelles dans lequel cette aide se déploie, qui met en jeu institutions internationales, ONG et acteurs locaux, mais qui oblige du même coup la discipline anthropologique à redevenir plus directement politique, pour saisir, au-delà des rhétoriques officielles, la nature des rapports entre les uns et les autres.

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 7 décembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]