Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La financiarisation par le bas. Une économie morale et politique de la dette (séminaire EHESS/CESSMA)

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 9 h à 17 h (Bâtiment Olympes de Gouges, Université Paris Diderot, 8 place Paul-Ricoeur 75013 Paris), cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

  • 10 janvier 2018 : salle 870 (Attention, la salle 870 suppose un badge d'accès qui peut être récupéré à l'accueil)
  • 7 février 2018 : salle M019
  • 7 mars 2018 : salle M019
  • 4 avril 2018 : salle M019
  • 16 mai 2018 : salle M019

Ce séminaire prolonge la réflexion engagée l’année dernière sur le concept de dette, afin de mieux saisir la complexité de la financiarisation contemporaine des rapports sociaux. La financiarisation est ici appréhendée « par le bas », à travers l’interconnexion des pratiques monétaires quotidiennes des populations et de l’accumulation du capital financier, par le biais d’intermédiaires financiers aux fonctions et statuts multiples (banques, compagnies privées, ONG, etc.). Ce processus a donné lieu à deux types d’interprétations : d’un côté, certains chercheurs et citoyens voient dans la démocratisation du recours à des formes impersonnelles et standardisées de crédit une forme d’émancipation, tandis que d’autres y voient une nouvelle forme d’exploitation. Malgré la distance qui sépare ces travaux, ils se rejoignent autour d’une conception monolithique de la dette qui en fait une entité marchande par essence, fondée sur la quantification et le principe d’équivalence.

Nous mettrons au contraire l’accent sur la diversité des dettes, leur ambivalence (à la fois source d’exploitation et de solidarité), et leurs implications à la fois morales, sociales et juridiques. Saisir la dette dans toute sa complexité permettra de mieux comprendre les recompositions actuelles des rapports sociaux, aussi bien entre pairs qu’à l’égard de l’État.

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

Les séances alternent présentations d’ouvrages parus, travaux en cours, discussions d’auteur.es

Programme (Bâtiment Olympes de Gouges, Université Paris Diderot, 8 place Paul-Ricoeur 75013 Paris) :

10 janvier 2018 : Salle 870 (Attention, la salle 870 suppose un badge d'accès qui peut être récupéré à l'accueil)

  • 9h-9h30 : Introduction générale du séminaire

Dette.s publique.s

  • 9h30-11h15 : Bruno Tinel (Université Paris I, CES), présentation et discussion autour de son ouvrage Dette publique, sortir du catastrophisme (Raisons d’Agir, 2016)
  • 11h15-13h : Benjamin Lemoinen (Irisso), présentation et discussion autour de son ouvrage L’ordre de la dette (La Découverte, 2016)
  • 15h-17h : Bruno Théret (Irisso), Réactions et discussion de l’article de Bruno Théret et Benjamin Lemoine : « Les assemblages de l’Etat de finance. Hiérarchisations des dettes publiques et réversibilité des politiques monétaires et financières en France ».

7 février 2018 : Dettes, économies familiales et intimes (salle M019)

  • 9h-11h : Emmanuel Pannier, IRD-Paloc, Dons, dettes et crédits : dynamiques des rapports sociaux en milieu rural au Nord du Vietnam
  • 11h-13h : Isabelle Guérin, IRC-Cessma, Dettes et transactions sexuelles – l’exemple de zones rurales en Inde du Sud

Discutante : Monique Selim (IRD-Cessma) 

  • 15h-17h : Discussions autour des travaux de Vivana Zelizer

7 mars 2018 : Dettes et Surendettement  des particuliers (salle M019)

  • 9h-11h : Jeanne Lazarus (CS0) et Ana Perrin-Heredia (CURAPP-ESS) : une approche sociologique de la procédure de surendettement française. 
  • 11h-13h : Solène Morvant-Roux (Université de Genève) : Les impayés au Maroc au prisme de la légitimité des dettes marchandes
  • 15h-17h : Discussions autour du livre de Joe Deville, Lived economies of default (Routledge), Moodle

4 avril 2018 : Economie politique de la dette locative (salle M019)

  • 9h-11h : Quentin Ravelli (CNRS-CMH), La lutte contre les banques en Espagne : des dettes illégitimes aux réquisitions de logement. Analyse statistique et ethnographie visuelle d'un mouvement social atypique.
  • 11h-13h : Camille François (Cresspa-CSU), Une dette sans emprunt. Usages domestiques et pratiques de recouvrement des arriérés de loyer des ménages populaires
  • 15-17h : en cours de programmation

16 mai 2018 : salle M019 – en cours de programmation

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

Renseignements :

le séminaire est adressé aux étudiants de M2, doctorants et chercheurs intéressés par l’économie des milieux populaires de différentes régions du monde, dans sa relation avec la sphère domestique, les institutions financières et les administrations sociales. Il se déroulera durant quatre à cinq journées, au cours desquelles nous alternerons des discussions approfondies autour de textes clés et des présentations par des chercheur-es de leurs travaux ethnographiques. Une certaine maîtrise de l’anglais est nécessaire.

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous.

Réception :

sur rendez-vous, par courriel.

Niveau requis :

master 1.

Adresse(s) électronique(s) de contact : hadrien.saiag(at)ehess.fr, emilia.schijman(at)gmail.com, isabelle.guerin(at)ird.fr, solene.Morvant(at)unige.ch

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 30 janvier 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]