Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Ethnographie globale de la mondialisation (cycle 6)

  • Laurent Berger, maître de conférences de l'EHESS ( LAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 11 h à 13 h (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 30 octobre 2017 au 12 février 2018. La séance du 4 décembre aura exceptionnellement lieu dans l'amphithéâtre Furet (même adresse, même heure)

Ce sixième cycle clôture l’identification des dispositifs d’enquête propres à l’anthropologie globale pour décrire et analyser les phénomènes de globalisation. Il s’agit d’étudier les pratiques afférentes au transfert des populations (humaines, animales et végétales), des informations, des richesses, des pouvoirs ou des formes de prestige d’une formation politique à l’autre, entre localités, provinces, régions et/ou continents. L’enjeu problématique est de déterminer par qui, pourquoi, où, et comment s’opèrent ainsi la mise en mouvement de flux, la mise en réseau de lieux, et l’interconnexion de sphères d’activités distinctes entre formations politiques souveraines. Il s’agit aussi en complément d’étudier le changement social et culturel à l’œuvre dans l’ensemble des sphères d’activité mises ainsi en relation, et dont les conditions d’exercice se trouvent modifiées par cette mise en circulation et ces procédés d’acculturation. L’enjeu est de rendre intelligible cette corrélation typique des phénomènes de globalisation, en caractérisant la nature des transferts opérés, la nature des formations politiques ainsi reliées, et celle des changements et transformations alors en jeu. Le traitement de telles problématiques implique l’aménagement des méthodes ethnographiques, de par l’extension nécessaire des données empiriques produites dans la durée et dans l’espace, afin de déployer l’observation participante au croisement des temporalités et au cœur des jeux d’échelles : il s’agit donc de développer l’ethnographie globale à partir des enquêtes multi-cas et multi-site, dont certaines peuvent être collectives et longitudinales. Cette année seront étudiées, à partir notamment de travaux conduits en Afrique, en Océanie, en Amérique et en Asie, les différentes manières de greffer en ethnographie globale des techniques d’investigation propres à l’histoire (l’utilisation d’archives et de documentation), à l’archéologie (la réalisation de fouilles), à la sociologie (la passation d’entretiens semi-directifs et de questionnaires) et à la géographie (l’emploi des images satellites, du SIG et de la cartographie).

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Laurent Berger- Anthropologie de la mondialisation capitaliste
  • Renseignements :

    sur rendez-vous : LAS, 3 rue d'Ulm 75005 Paris.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    Licence.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : berger(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 1 décembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]