Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2017-2018
  • Enseignements
  • Les Antilles anglaises et françaises sous le regard des voyageurs et historiens contemporains de la colonisation et de l’esclavage

Les Antilles anglaises et françaises sous le regard des voyageurs et historiens contemporains de la colonisation et de l’esclavage

  • Cécile Vidal, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( MONDA-CENA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 10 h à 12 h (salle 12, 105 bd Raspail 75006 Paris), les 7 et 14 novembre, 5, 12, 19 décembre 2017, 9, 16, 23, 30 janvier, 6, 13, 20, 27 février, 6, 20, 27 mars, 10 avril, 22 et 29 mai, 5, 12, 19 juin 2018. Les séances des 10 avril, 5, 12 et 19 juin se dérouleront de 10 h à 13 h. La séance du 10 avril est annulée

De très nombreux récits de voyage et histoires de colonie ont été rédigés à propos des îles anglaises et françaises de la Caraïbe du début du XVIIe au milieu du XIXe siècle. Les historiens actuels des sociétés coloniales et esclavagistes des Antilles s’en servent comme sources d’information sans toujours réfléchir aux problèmes épistémologiques que pose un tel usage. Aussi le séminaire ré-ouvrira-t-il ce corpus dans une perspective critique et comparative. Les œuvres de Richard Ligon et de Jean-Baptiste Du Tertre sur la Barbade et les Îles du Vent ou encore d’Edward Long et de Médéric Louis Élie Moreau de Saint-Méry sur la Jamaïque et Saint-Domingue seront, par exemple, analysées et confrontées.

Mardi 22 mai 2018 : William Max Nelson (maître de conférences à l'Université de Toronto, invité à l'EHESS), « The Circulation of Ideas of Race in the Atlantic World »

This seminar will analyze the development of ideas of race and their movement around the Atlantic world in the second half of the eighteenth century. We will particularly investigate the ways that certain ideas spread around the Atlantic in books without a clear sense of their origins, due to the great amount of unattributed quotation and paraphrasing that occurred in the eighteenth century, given the very different norms of authorial attribution. Focusing on a few specific ideas of the French naturalist Buffon, we will see how they spread in the Anglophone Atlantic without acknowledgement of their roots through the books of best selling authors such as Oliver Goldsmith.

Mardi 29 mai 2018 : William Max Nelson (maître de conférences à l'Université de Toronto, invité à l'EHESS), « The Enlightenment Origins of Organicism »

This seminar will discuss the history of ideas of organicism in the Enlightenment. This is a relatively overlooked aspect of Enlightenment thought that presents quite a different picture from the traditional story of the Enlightenment as an Age of Reason characterized by calculative, mechanical rationality. The seminar will cover the origins of the idea of the organism in Enlightenment scientific theories of “organization” and “organized bodies.” It will then show how these scientific ideas were translated into social and political thought.

Aires culturelles : Amériques,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations des Amériques

Intitulés généraux :

  • Cécile Vidal- Mondes atlantiques, formations impériales et situations coloniales
  • Renseignements :

    par courriel

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous

    Réception :

    sur rendez-vous

    Niveau requis :

    licence

    Site web : http://cena.ehess.fr/

    Adresse(s) électronique(s) de contact : cecile.vidal(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 10 avril 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]