Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Usages publics du passé

  • Sabina Loriga, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( CRH )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • David Schreiber, professeur agrégé à l’ENS ( Hors EHESS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er, 3e et 5e mardis du mois de 13 h à 15 h (salle A04_47, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 29 mai 2018. la séance du 3 avril est annulée. La séance du 20 février se déroulera en salle BS1_28 (54 bd Raspail 75006 Paris) ; celle du 6 mars se déroulera en salle 8 (105 bd Raspail 75006 Paris). Séance supplémentaire le 10 avril (salle AS1_08, 54 bd Raspail 75006 Paris)

Dans les dernières décennies, de nombreux historiens ont salué l’avènement d’une histoire post-nationale. Certains ont même vu dans l’histoire un instrument efficace pour lutter contre la montée des nationalismes et pour favoriser la formation d’une « identité » et d’une « citoyenneté » européennes et démocratiques. Déjà en 1994, l’historien John Gillis a déclaré que « pour une majorité de personnes, la nation ne constitue plus le siège ou le cadre de la mémoire si bien que l’histoire nationale n’est plus le bon critère de leur connaissance effective du passé ». Cet effort de dénationalisation de l’histoire est-il en train de réussir ? N'assiste-t-on pas au contraire, dans certains cas, à un raidissement des récits nationaux et des politiques mémorielles autour de la Nation? Nous étudierons la diversité des contextes dans lesquels ces questions se posent en Europe, en analysant à la fois le rôle des pouvoirs publics, les mouvements d'opinion et la participation - ou la non participation - des historiens aux débats publics.

7 novembre 2017 : Présentation du séminaire

21 novembre 2017 : « 1870 : les historiens définissent la nation »

5 décembre 2017 : « 1983 : La nation en tant que construction sociale »

19 décembre 2017 : « Les lieux de mémoire de Pierre Nora : un nouveau roman national »

16 janvier 2018 : Maria Teresa Milicia (Université de Padoue), « Moving back to the future Kingdom of the Two Sicilies : History wars, revelation of the past and performative construction of the (post)memory of “Southerner’s genocide” in contemporary Italy »

30 janvier 2018 : Blaise Wilfert Portal (ENS, Paris), « Dans quel temps sommes nous ? "Nation" et "mondialisation" au début du XXIe siècle en perspective historique »

6 février 2018 : « Écrire l’histoire de l’esclavage à l’ère post-nationale »

20 février 2018 (salle BS1_28, 54 bd Raspail 75006 Paris) : David Rieff présentera son dernier ouvrage Éloge de l’oubli. La mémoire collective et ses pièges, Paris, Premier Parallèle, 2018

6 mars 2018 (salle 8, 105 bd Raspail 75006 Paris) : Olof Bortz (Université de Stockholm), « Raul Hilberg et son histoire de la Shoah : l'historien et la genèse d'un évènement historique »

20 mars 2018 : Le retour du roman national en Europe de l’Est

15 mai 2018 : Présentation des recherches en cours

29 mai 2018 : Alon Confino (Université du Massachusetts – Amherst), « Israeli Memory of 1948 War ».

Aires culturelles : Amériques, Europe,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire - Problèmes généraux

Intitulés généraux :

  • Sabina Loriga- Temps et histoire : normes, concepts, expériences
  • Renseignements :

    sur rendez-vous.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    séminaire ouvert aux étudiants de master, aux doctorants et aux auditeurs libres.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : loriga(at)ehess.fr, david.schreiber(at)ens.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 16 février 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]