Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Débattre la mondialisation et la localisation

  • Ulrike Schuerkens, professeure à l'Université Rennes 2 (TH) ( CEMI )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e mardis du mois de 9 h à 11 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 5 juin 2018. La séance du 6 février se déroulera en salle 11, celle du 20 mars se déroulera en salle 2

La mondialisation est un concept qui a proliféré dans les arènes populaires et savantes, décrivant l'intensité croissante des flux de capitaux, de travail, de commodités et d'idéologies à travers les frontières nationales. Les flux électroniques, l'expansion des voyages par avion, la technologie des satellites et la libéralisation du commerce ont rendu la communication transnationale et les liens culturels, politiques et économiques plus proches et plus rapides que jamais. L'objectif de ce séminaire est d'interpréter ces courants et mouvements historiques à travers des perspectives anthropologique et sociologique et d'analyser certaines des implications de ces processus mondiaux sur la vie quotidienne des acteurs sociaux.

Bien que de nombreuses autres disciplines aient analysé la mondialisation au niveau macro, ce séminaire vise à présenter aux étudiant(e)s la mondialisation au niveau local par le biais de récits ethnographiques et sociologiques de la culture «sur le terrain». Le multiculturalisme n'est plus simplement une théorie : C'est la nouvelle réalité.

Ce séminaire examinera les impacts environnementaux et économiques sur la planète Terre et ses habitants (occidentaux et non occidentaux) de la mondialisation dans une perspective anthropologique et sociologique. Plus précisément, comment le développement capitaliste mondial a-t-il affecté l'écosystème terrestre ? Quelle est la relation entre la mondialisation et la localisation ? Existe-t-il des modèles économiques alternatifs qui permettent de combiner les libertés individuelles, la protection du capital et des biens, le respect des droits des autochtones et le développement d'une économie mondiale durable ?

Nous examinerons les travailleurs (blancs, mineurs, journaliers), les consommateurs, les migrants et les touristes, en tant qu'acteurs sur la scène mondiale. Quelles sont ces transformations globales de l'espace et du temps qui influencent les identités locales (nationalité, genre, classe, ethnie, sexualité) et les significations de la culture ? Grâce à la lecture de récits ethnographiques et sociologiques de plusieurs régions du monde et de divers travaux théoriques, nous explorerons la forme changeante de la culture locale et les fondements des processus mondiaux tels qu'ils sont promulgués dans les mondes « développé » et « en développement ».

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Renseignements :

les étudiant(e)s souhaitant s'inscrire avec l'enseignante devront envoyer un projet de recherche précisant et discutant la thématique du mémoire envisagée. Merci d'envoyer aussi un CV avec photo à l'adresse courriel suivante : Ulrike.Schuerkens(at)ehess.fr

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous pris par courriel.

Réception :

sur rendez-vous pris par courriel.

Niveau requis :

accessible aux étudiant(e)s de Master 1 et de Master 2 ainsi qu'aux doctorant(e)s. Les auditeurs libres seront les bienvenus.

Site web : http://cemi.ehess.fr/index.php?2912

Site web : http://perso.univ-rennes2.fr/ulrike.schuerkens

Adresse(s) électronique(s) de contact : Ulrike.Schuerkens(at)ehess.fr, uschuerkens(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 27 octobre 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]