Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2017-2018
  • Enseignements
  • Philosophie des sciences sociales : problèmes de l’analyse conceptuelle et empirique des croyances collectives

Philosophie des sciences sociales : problèmes de l’analyse conceptuelle et empirique des croyances collectives

  • Alban Bouvier, professeur à Aix-Marseille Université ( IJN )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 15 h à 17 h (salle 5, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 8 mars 2018 au 12 avril 2018. La séance du 12 avril est annulée

Problèmes conceptuels et empiriques rencontrés dans l’analyse des croyances collectives (notamment religieuses et politiques) et dans l’analyse de l’action collective. Spécialement : examen du rôle de l’argumentation et de la rhétorique.

Programme des séances :

Séance 1 : La question épistémologique des niveaux d’analyse en sciences sociales : macro/méso/micro. Analyse des multiples confusions conceptuelles (et identification des divers problèmes en jeu).

Séance 2 : La question épistémologique de la pertinence respective du holisme, de l’individualisme méthodologique et de l’infra-individualisme méthodologique. Nouvelles confusions conceptuelles. Leur relation ou leur absence de relation avec les problèmes politiques.

Séance 3 : Convergences disciplinaires dans l’analyse des croyances collectives et de l’action collective : 1) Sociologie analytique et philosophie analytique ; 2) Sociologie cognitive et épistémologie sociale.

Séance 4 : Les mécanismes a) de production, de transformation et de disparition des croyances collectives et b) d’engendrement de l’action collective. Spécialement : le rôle de l’argumentation et de la rhétorique.

Séance 5 : L’exemple de la production, transformation et disparition des hérésies chrétiennes entre le I° siècle et le XVII° siècle. Le rôle de l'argumentation et de la rhétorique religieuses.

Séance 6 : L’exemple des effets des débats de 1858 entre Abraham Lincoln et Stephen Douglas (concernant l’extension ou non de l’esclavage aux nouveaux Territoires) sur le déclenchement de la Guerre de Sécession (1861-5). Le rôle de l'argumentation et de la rhétorique politiques.

Références bibliographiques de base du séminaire :

  • Jarvie, I.C. & Zamora-Bonilla, J. (eds), (2011), The Sage Handbook of the Philosophy of Social Sciences, London, Sage Publications, spécialement chap. 6, 8, 9, 19
  • Hedström, P. and Bearman, P. (eds), (2009), The Oxford Handbook of Analytical Sociology, Oxford, Oxford University Press, spécialement chap. 1, 2, 4, 5, 6, 13
  • Frans H. van Eemeren, Bart Garssen, Erik C. W. Krabbe, A. Francisca Snoeck Henkemans, Bart Verheij and Jean H. M. Wagemans (eds), (2014), Handbook of Argumentation Theory, Dordrecht, Springer.
  • Cohen, L.J., (1992), Belief and Acceptance
  • Elster, J., (1990), Psychologie politique, Paris, Ed. Minuit.
  • Elster, J., (2007), Explaining Social Behavior. More Nuts and Bolts for the Social Sciences, Cambridge, Cambridge University Press
  • Sperber, D., (1974), Le symbolisme en général, Paris, Paris, Hermann, chap. 4 « Symbolisme et savoir »
  • Sperber, D. (1997). « Individualisme méthodologique et cognitivisme ». Dans: R. Boudon, A. Bouvier et F. Chazel (eds.) Cognition et sciences sociales. Paris: Presse Universitaires de France. (1997) 123-136.
  • Sperber, D. (2011). “A naturalistic ontology for mechanistic explanations in the social sciences”. In Pierre Demeulenaere (ed.) Analytical sociology and social mechanisms (Cambridge: Cambridge University Press). 64-77.
  • Théron, M. (2005), Petit lexique des hérésies chrétiennes, Paris, Albin Michel.
  • Zarefsky, D. (1990), Lincoln, Douglas, and Slavery: in the Crucible of Public Debate, Chicago: University of Chicago Press.
  • Zarefsky, D. (2014), Political Argumentation in the United States: Historical and Contemporary Studies. Amsterdam: John Benjamins

Aires culturelles : Amérique du Nord, Europe,

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (12 h = 3 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Philosophie et épistémologie

Intitulés généraux :

Renseignements :

pré-requis : a) connaissance de bases solides en philosophie et b) curiosité pour les sciences de l'homme et de la société dans leur diversité.

Pour les étudiants de master : contrôle sur un mini-mémoire.

Direction de travaux d'étudiants :

en fonction du sujet choisi.

Réception :

sur rendez-vous.

Niveau requis :

voir plus haut.

Adresse(s) électronique(s) de contact : bouvier.alban(at)hotmail.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 12 avril 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]