Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropologie expérimentée : critiques, créations, engagements

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 15 h à 19 h (54 bd Raspail 75006 Paris), cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

Le séminaire que nous souhaitons mettre en place cette année vise à questionner ou re-questionner l’anthropologie contemporaine à la lumière des sujets et des expériences de recherche présents et en cours. Il entend répondre à une demande de plus en plus insistante des doctorants qui aspirent à réfléchir sur leur posture, à l’heure où les travaux en anthropologie s’inscrivent dans un mouvement de globalisation, d’interdisciplinarité, où, d’une certaine manière, l’anthropologie se globalise et est conduite à des réajustements. Il s’agit ainsi d’appréhender la discipline comme un objet d’étude expérimentée et à expérimenter, en créant une distance critique qui nous permette d’effectuer un retour épistémologique et méthodologique sur l’anthropologie en train de se faire, ici et ailleurs.

Au cours des séances, nous reviendrons sur les définitions classiques de cette discipline afin de mieux en percevoir les dynamiques mais aussi les limites actuelles. Nous interrogerons les capacités de ses outils et méthodes à s’adapter aux enjeux contemporains de la recherche, à sortir des cadres classiques de ses champs autant que les freins qu’ils induisent dans l’incorporation de nouvelles approches. Autrement dit, il s’agit de se pencher sur la fabrique anthropologique en renouvellement, et sur ses espaces de travail et d’application, à la lumière des travaux de recherche des doctorants mis en écho avec ceux de chercheurs confirmés.  Ainsi, il nous semble que nous pourrons répondre à la question suivante : Quels sont les recadrages épistémologiques et méthodologiques envisageables, expérimentés et à expérimenter dans le contexte actuel d’une anthropologie, critique, créative et engagée ?

L’ambition de ce séminaire est de créer un espace de débat qui prend en compte des expériences singulières de l’anthropologie. Il est prévu que chacune des séances s’articule autour de l’intervention de deux doctorants et d’un invité extérieur.

21 novembre 2017 (salle AS1_24) : Pour une anthropologie expérimentée : enjeux épistémologiques et pratiques

  • Kristell Blache-Comte, Anthropologue, Doctorante, IIAC-LAHIC, CNRS, EHESS, Photographe « Glissement de terrains »
  • Florencia Muñoz-Ebensperger, Anthropologue, Doctorante - EHESS, IIAC-LAHIC/CNRS-EHESS « Les paysages du domestiques dans les quartiers populaires du Chili »
  • Irene Picichè, Anthropologue, Doctorante en Cotutelle - EHESS, IIAC-LAHIC/CNRS-EHESS, Université de Bologne « Exposer l'ordinaire »

19 décembre 2017 (salle AS1_24) : Terrains et objets oubliés de l'anthropologie : du stigmate à la banalité

Durant cette séance, il sera présenté deux (potentiellement trois) travaux de recherche (respectivement sur les usages numériques des adolescentes rurales et les surveillants de musée), et en quoi ils s'attaquent à des terrains et objets peu traités ; il s'agira notamment de discuter des raisons de ces oublis ou de ces omissions dans le champ de la recherche contemporaine.

  • Romain Loubié, Sociologue, Doctorant, IIAC-LAHIC/CNRS-EHESS « Gardien de musée : un métier oublié comme les autres »
  • Béatrice Guillier, Chercheuse en cultural studies, Doctorante, IIAC-LAHIC/CNRS-EHESS « Les pratiques culturelles des adolescentes en milieu rural - Terrain oublié, objet méprisé »

16 janvier 2018 (salle AS1_23) : Expérimentations et créativités en anthropologie : une question de genre(s) ?

Dans cette séance, il sera question d’envisager le genre comme un objet qui conduit les anthropologues à des réajustements tant méthodologique qu’épistémologique.

  • Paul Forigua, Anthropologue, Doctorant, IIAC-LAHIC, CNRS, EHESS et Lizandra Ferreira étudiante en Master en Anthropologie, EHESS « Expérimentation et créativité en anthropologie : un regard sur les travaux portant sur le genre »
  • Corinne Fortier, Anthropologue, Chargée de recherche, LAS, CNRS, EHESS, Collège de France « Pour une anthropologie sensible, créative et engagée : retour sur mes recherches liées au genre et sur mes pratiques filmiques.", suivie de la projection de son film "24h dans la vie de Diane »
  • Paul Forigua, Anthropologue, Doctorant, IIAC-LAHIC, CNRS, EHESS « L'entre-deux: travestissement et intersectionnalité dans 3 manifestations traditionnelles au Venezuela » (Communication dansée)
  • Raphaëlle Doyon, Maitresse de conférence en Esthétique, sciences et technologie des art, Université Paris 8 « Les artistes femmes en art dramatique : singularités des trajectoires et mécanismes du ‘plafond de verre ».

20 mars 2018 (salle AS1_23) : Pour une anthropologie de la création : usage des matériaux visuels dans une enquête ethnographique

15 mai 2018 (salle AS1_24) : L’anthropologie impliquée : places et rôles de l’anthropologue dans les sociétés contemporaines

19 juin 2018 (salle AS1_23) : L’anthropologie appliquée : sortir des murs de l’académie

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Renseignements :

le détail du programme sera précisé ultérieurement. Personnes à contacter : Anne Monjaret, Marine Loisy, Camilo Leon Quijano.

Direction de travaux d'étudiants :

sur rendez-vous uniquement.

Réception :

sur rendez-vous uniquement, réception de préférence après les séances du séminaire, sur le site du séminaire.

Niveau requis :

ouvert aux étudiants en master et doctorat, aux élèves et auditeurs libres.

Adresse(s) électronique(s) de contact : anne.monjaret(at)ehess.fr, marine.loisy(at)ehess.fr, cleonquijano(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 janvier 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]