Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Arts, patrimoine et culture dans le monde turco-ottoman

  • Frédéric Hitzel, chargé de recherche au CNRS ( CETOBaC )
  • Timour Muhidine, maître de conférences à l'INaLCO ( Hors EHESS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

3e mercredi du mois de 16 h à 18 h (IISMM, salle de réunion, 1er étage, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 15 novembre 2017 au 16 mai 2018. Les séances des 17 janvier et 16 mai se dérouleront en salle des étudiants (IISMM, 96 bd Raspail 75006 Paris)

Les études ottomanes et turques s'ouvrent depuis quelques années aux domaines artistiques : autant dans la reconnaissance d'un riche patrimoine en matière de beaux-arts et d'arts appliqués que dans le regard critique et l'instauration d'un marché de l'art où la peinture occupe actuellement le premier plan. En réalité, c'est la condition et la valeur de l'image qui est ici questionnée : ce séminaire aimerait confronter les regards et les discours critiques attestant de cette nouvelle prise en compte de la création artistique dans l'espace ottoman et turc. Nous envisageons donc d'aborder des thèmes liés à l'histoire de l'art, à la place de la photographie, la muséologie, etc. Ceux-ci, synonymes d'échanges souvent anciens entre l'Orient et l'Occident, soulignent la variété des créations, autant intellectuelles, qu'artistiques et culturelles.

Une autre thématique est abordée depuis l'automne 2015. Sous le titre provisoire de « Istanbul, 1918-1923, la danse sur le volcan », nous nous intéressons à l'occupation de la capitale ottomane par les forces alliées à l'issue de la Première Guerre mondiale. Nous envisageons une remise en perspective des textes et images produits par les témoins et artistes, photographes ou peintres issus d’au moins cinq communautés (Français, Anglais, Italiens, Russes, Turcs), laquelle devrait permettre de faire apparaître une capitale culturelle en pleine effervescence : Les Années Folles alla turca.

 
15 novembre 2017 : Ferenc Toth (professeur d’histoire et conseiller scientifique du Centre de recherches en sciences humaines de l’Académie hongroise des sciences, Budapest), « Recherches récentes sur le patrimoine ottoman en Hongrie, les découvertes à Szigetvár »
 
20 décembre 2017 : Silvia Pedone (historienne d’art, Sapienza University of Rome – Rome, National Art Gallery Barberini Corsini), « The incessant traveller: Charles Felix-Marie Texier (1802-1871) and the discovery of Asia Minor »
 
17 janvier 2018 (en salle des étudiants de l’IISMM) : Lucie Bonato (historienne d’art et d’archéologie, chercheure associée, UMR 7041 ArScAn, MAE René Ginouvès, Université Paris Nanterre) & Monique Dondin-Payre (directrice de recherches, UMR 8210-AnHiMA, CNRS), « Sur les traces de l’archéologue et architecte Edmond Duthoit en Orient (1862 et 1865) et en Afrique du Nord (1872-1889) »
 
21 février 2018 : Ahmet Ersoy (professeur associé à l’Université du Bosphore, Turquie, professeur invité de l'EHESS, chaire de l'IISMM), « The Rise (and Return) of Ottoman Nostalgia : On the Use and Abuse of Architecture as History »

Ahmet Ersoy is Associate Professor at the History Department at Boğaziçi University, Istanbul. His research involves the cultural history of the Late Ottoman Empire with a special focus on visuality and its links with rising discourses of locality and authenticity during a period of westernizing change. His recent work involves a study of photography and other means of mechanical image-reproduction in the late Ottoman world. He aims to understand the broader impact of this new media regime in the context of Ottoman culture. Ersoy is the author of Architecture and the Late Ottoman Historical Imaginary: Reconfiguring the Architectural Past in a Modernizing Empire (2015), and the co-editor, with Vangelis Kechriotis and Maciej Gorny, of Discourses of Collective Identity in Central and Southeastern Europe (1775-1945), vol. III (2010).
 
21 mars 2018 : Yann Perreau (écrivain, journaliste, critique d’art, commissaire d’exposition) & Mehmet Ali Uysal (artiste), « Culture ou contre culture ? La vie culturelle de la Turquie post-Gezi »
Découvrez l’exposition Home is where the he(art) is à la galerie Paris-Beijing jusqu’au 24 mars : http://www.galerieparisbeijing.com/fr/expositions/home-is-where-the-heart-is/

Renseignements :

par courriel.

Direction de travaux d'étudiants :

à partir de septembre 2017, vous pouvez contacter, via le secrétariat du Centre des études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC), Alexandra Carvalho, par courriel : etudes-turques(at)ehess.fr, tél. : 01 49 54 23 01 ou bien directement le responsable du séminaire, Frédéric Hitzel par courriel.

Réception :

Centre d'études turques, ottomanes, balkaniques et centrasiatiques (CETOBaC), EHESS, 54 bd Raspail 75006 Paris. Courriel : hitzel(at)ehess.fr, tél. : 01 47 41 13 25, uniquement sur rendez-vous à partir du mois de septembre 2017.

Niveau requis :

nveau master ; une connaissance de la langue turque n'est pas indispensable mais peut-être un plus.

Adresse(s) électronique(s) de contact : hitzel(at)ehess.fr, timour.muhidine(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 23 février 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]