Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Nouvelles territorialités entre l’Asie et l’Afrique

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 9 h à 11 h (salle A07_37, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 8 novembre 2017 au 13 juin 2018. Cf. calendrier des séances ci-dessous. La séance du 13 décembre est annulée

Au cours des vingt dernières années jamais les relations entre l’Afrique et l’Asie n’ont été aussi intenses qu’aujourd’hui, à commencer par l’accroissement significatif des échanges commerciaux entre les deux régions et les investissements massifs des pays asiatiques aux quatre coins du continent africain. Les rapports économiques jouent donc un rôle primordial. Mais les relations entre Afrique et Asie ne se réduisent pas à cela. Les interactions sociales, politiques et culturelles ne cessent de s’intensifier entre les deux continents; une tendance favorisée par le phénomène de mondialisation.

L'objectif de ce séminaire est d'étudier les recompositions sociopolitiques, économiques et culturelles qui traversent les deux continents en s'appuyant sur des travaux géopolitiques, macro ou micro-économiques, sociologiques ou encore ethnographiques. Il s'agit aussi d’éclairer la façon dont les nouveaux rapports Afrique-Asie modifient le paradigme des recherches en sciences sociales et la tradition des recherches européennes sur l’Asie et l’Afrique.

Programme à télécharger

8 novembre 2017 : Introduction du séminaire, Thierry Pairault, Rémy Bazenguissa & Kae Amo. (Vidéos) deux études sur les relations Afrique-Asie

  • Sylvie Bredeloup (IRD/LPED-LMI MOVIDA), « Mobilités africaines en Asie : une histoire à rebondissements »
  • Frédérique Louveau (Université Gaston Berger / Saint-Louis, Sénégal), « Enjeux locaux d’adeptes africains d’un mouvement religieux japonais global »

22 novembre 2017 : « Études africaines au Japon et méthodes de terrain en anthropologie », Kamei Nobutaka (Aichi Prefectual University)

Nobutaka Kamei est professeur au département d'études internationales et culturelles, Faculté d'études étrangères, Université préfectorale d'Aichi. Il est spécialiste de l'anthropologie culturelle sur les thèmes des langues des signes et les communautés sourdes, l’enfance en Afrique et les études de la société de chasseurs-cueilleurs (Baka, Cameroun). Il conduira ses projets de recherche "Anthropologie linguistique sur les communautés sourdes et les langues des signes (en particulier au Cameroun et en Côte d'Ivoire)" et "Eco-anthropologie sur l'enfance des sociétés des chasseurs-cueilleurs (en particulier chez les Pygmées Baka au Cameroun)" d'octobre 2017 à mars 2018.

Publications :

  • Kamei, Nobutaka. 2005. Play among Baka children in Cameroon. In: Hewlett, Barry S. and Michael E. Lamb eds. Hunter-gatherer childhoods: Evolutionary, developmental & cultural perspectives. New Brunswick, NJ: Transaction Publishers. 343-359. 
  • Sanogo, Yédê Adama & Nobutaka Kamei. 2017. Promotion of sign language research by the African Deaf community: Cases in French-speaking West and Central Africa. In: Kaji, Shigeki ed. Proceedings of the 8th World Congress of African Linguistics. Fuchu: Research Institute for Languages and Cultures of Asia and Africa, Tokyo University of Foreign Studies. 411-424. 
  • Kamei, Nobutaka ed. 2008. DVD : Langue des Signes d'Afrique Francophone (LSAF) (dictionnaire). Fuchu : Institut de recherche sur les langues et cultures d'Asie et d'Afrique, Université des langues étrangères de Tokyo. 

13 décembre 2017 : La politique de sécurité du Japon en Afrique, Céline Pajon (Centre Asie, Institut français des relations internationales)

Céline Pajon est chercheur spécialiste du Japon à l'Ifri depuis 2008. Elle analyse les évolutions de la politique étrangère et de défense japonaise. Elle suit également les grands débats de la vie politique nippone. Ses recherches couvrent enfin les relations internationales et la géostratégie de la région indo-pacifique. Elle est chercheur associé au Canon Institute for Global Studies (CIGS) à Tokyo, où elle a effectué plusieurs séjours de recherche ces dernières années. En 2016, elle est chercheur invité au JIIA, le Japan Institute of International Affairs, le think tank du Ministère des Affaires étrangères japonais. Elle a été chargée de cours à l’INaLCO (Langues’O) et intervient également à l’ENSTA et à l’École polytechnique fédérale de Lausanne.
Céline Pajon est titulaire d’un Master en relations internationales de l’Institut universitaire de hautes études internationales (IUHEI) de Genève et est diplômée de l’Institut d’études politiques de Lyon (SciencesPo Lyon). Elle a également étudié deux ans au Japon, à l’Université de Waseda à Tokyo et à l’Université d’Osaka.
Sa dernière publication à l'Ifri est « Japan and its alliance with the US: Structure, Dynamics, Evolution to 2030 », Études de l'Ifri, mai 2016.
Parmi ses publications à l’extérieur de l’Ifri figurent : « La stratégie maritime du Japon à l'épreuve de l'expansion chinoise », Études Marines, Centre d'études stratégiques de la Marine, n°10, juin 2016, pp. 50-57 ; « Japan’s “Smart” Strategic Engagement in Southeast Asia », The ASAN Forum, vol. 1, n°4, décembre 2013 ; « Les relations nippo-russes : derrière la recrudescence des tensions, business as usual ? », Monde chinois-nouvelle Asie, n°28, hiver 2011-2012, pp.70-77 ; « L’ambivalence du Japon face au nucléaire : une approche pragmatique du désarmement global », Monde chinois-nouvelle Asie, n°26, été 2011, pp. 57-63 ; « Le rapprochement stratégique du Japon et de l’Inde : vers une coalition des démocraties ? », Journal of International & Strategic Studies, n°4, mars 2011, pp. 71-79.

10 janvier 2018 : Séance pédagogique (présentation des étudiants)

  • Céline Pajon (Centre Asie, Institut français des relations internationales), « La politique de sécurité du Japon en Afrique »

24 janvier 2018 : Toyomu Masaki (université de Kanazawa), « Let's Talk about Money in West Africa and its Relations with Asia : From Indian Cotton Cloth to a Single Currency ». Cette conférence sera dispensée en anglais

Toyomu Masaki is Professor at the Faculty of Economics & Management of Kanazawa University. She holds a Ph.D in Economics (Kobe University), and DEA of Development Economics (Université de Bordeaux). Since September 2017, she is researching in Europe (Université de Rouen Normandie and University of Cambridge) to conduct for one year her research project supported by the JSPS. Specialized in the West African economy, her research focuses on “money matters” taking colonial history into account. Her recent publications (in japanese) include: “Export of Indian Guinée to Senegal via France: Intercolonial Trade in the Long Nineteenth Century” in Socio-Economic History, (2015) and “Background to the Establishment of La Banque du Sénégal (1853- 1901)” in a Special Issue on Frontiers of Development Studies on Africa and India, Journal of Economics and Business Administration (2015).

14 février 2018 : Mobilités africaines en Asie, Sylvie Bredeloup (IRD/LPED-LMI MOVIDA)

28 février 2018 : L’industrie cinématographique entre l’Inde et le Nigéria (titre provisoire), Alessandro Jedlowski (Université de Liège)

14 mars 2018 :

28 mars 2018 : La présence asiatique en Afrique : le cas d'un mouvement religieux japonais (titre provisoire), Frédérique Louveau (Université Gaston Berger/Saint-Louis, Sénégal)

11 avril 2018 :

9 mai 2018 :

23 mai 2018 : Séance de présentation par les étudiants et validation du séminaire

13 juin 2018 : Séance de présentation par les étudiants et validation du séminaire

Aires culturelles : Afrique, Asie, Asie orientale, Chine, Corée, Inde, Japon,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Rémy Bazenguissa Ganga- Guerre et politique à l'épreuve de l'Afrique. Approches anthropologiques
  • Sébastien Lechevalier- Capitalismes asiatiques : diversité et changement institutionnel
  • Centre : CCJ - Chine, Corée, Japon

    Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous par courriel.

    Réception :

    sur rendez-vous par courriel.

    Niveau requis :

    aucun.

    Site web : http://afrikasie.hypotheses.org/

    Adresse(s) électronique(s) de contact : kae.amo(at)ehess.fr, sebastien.lechevalier(at)ehess.fr, remy.bazenguissa-ganga(at)ehess.fr, thierry.pairault(at)gmail.com

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 janvier 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]