Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Histoire de l’art : médium, modernité, mondialité

  • Anne Lafont, directrice d'études de l'EHESS (TH) ( CRAL-CEHTA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 9 h à 11 h (INHA, salle Walter-Benjamin, 2 rue Vivienne 75002 Paris), les 14 et 28 novembre, 12 décembre 2017 ; puis (salle Fabri de Pereisc), les 9 et 23 janvier, 6 et 20 février, 6 et 20 mars, 10 avril, 22 mai et 5 juin 2018. La séance du 12 décembre est avancée au 5 décembre (de 18 h à 20 h, salle Mariette)

Au cours du séminaire, nous porterons une attention particulière aux formes que prend l’inscription d’une œuvre d’art, ou d’un objet symbolique, dans le monde : que ce soit par le motif, par la provenance des matériaux, par l’emprunt de pratiques et de savoir-faire, ou encore sous l’angle de la circulation post-factum des pièces. Nous interrogerons également les modèles théoriques disponibles dans la conceptualisation de l’histoire mondiale de l’art : des travaux majoritairement anglo-saxons à l’opportunité de la notion de créolisation, telle qu’elle a été pensée par Édouard Glissant. Il s’agira donc d’étudier un certain nombre d’éléments inhérents à la fabrique de l’art (matériaux, techniques, supports) en correspondance avec les deux grandes catégories de la discipline qui sont en train de se métamorphoser : la modernité et la mondialité. La première est mise à l’épreuve par différents contextes culturels, sociaux et nationaux qui ébranlent la chronologie traditionnelle de l’histoire des styles. La seconde redéfinit la surface géopolitique de la discipline en ce qu’elle couvre désormais : autant les objets hybrides imaginés depuis les côtes luso-africaines de la première mondialisation que les formes d’art colonial des Amériques françaises ou encore les différents mouvements indianistes du premier XXe siècle. Le projet est de travailler, à travers l’étude de cas divers, à une histoire de l’art qui repense le projet et les limites de la fabrique de la modernité esthétique à l’échelle globale.

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

14 novembre 2017 : Introduction

Une séance introductive sur les enjeux principaux du séminaire et sur les modalités de travail au sein des séances. Point historiographique.

28 novembre 2017 : Africaneries, relecture de l’exotisme rococo

5 décembre 2017 : Le portrait de la révolution globale : Belley par Girodet                                                        

9 janvier 2018 : L’héroïsme noir ? Pratiques esthétiques et violence

23 janvier 2018 : Elvan Zabunyan (Université de Rennes II), professeure invitée 

Conférence : « L’imaginaire de la mer ou le Middle Passage visité par les images. Artistes contemporains de la diaspora africaine, un engagement visuel ».    

Textes de référence : Elvan Zabunyan, « Içinde Su/Water Inside », dans Carolyn Christov-Bakargiev, dir., Tuzlusu/Saltwater, catalogue de la 14e Biennale d’Istanbul, Istanbul, IKSV, 2015, p. 49-59. (turc/anglais).                             

6 février 2018 : Sexe, race et classe dans l’art de 1800

20 février 2018 : Circulations : textiles de l’Atlantique noir

6 mars 2018 : Steven Nelson (UCLA), professeur invité de l’EHESS

Conférence : Houston Conwill’s Choreographed Black Histories  

Texte de référence : Caroline A. Jones et Steven Nelson, « L’histoire de l’art aux États-Unis et le tournant vers la mondialité », Perspective, volume 2, 2015, p. 95-110.                                                                                                              

20 mars 2018 : Steven Nelson (UCLA), professeur invité de l’EHESS

Conférence : Maria Magdalena Campos-Pons: Mothers and Medium

Texte de référence : Steven Nelson, « The Image of the Black in Modern and Contemporary African Art » dans David Bindman, Suzanne Preston Blier, and Henry Louis Gates, Jr., dir., The Image of the Black in African and Asian Art, Cambridge (MA), Harvard University Press, 2017, p. 167-212.

10 avril 2018 : L’Africain, l’art et le tabac : une œuvre impériale

22 mai 2018 : La traite des Nègres de Géricault, tableau inachevé

5 juin 2018 : Exposés des étudiants

Exposés oraux à partir des textes et des projets. Remise des travaux écrits

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Signes, formes, représentations

Intitulés généraux :

  • Anne Lafont- Histoire de l'art et créolités
  • Direction de travaux d'étudiants :

    une participation active sur la base de la lecture critique des textes proposés est exigée tandis que la validation des unités d'enseignement passe par le rendu d'un travail écrit en fin de semestre dont la nature est à déterminer avec l'enseignante.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : anne.lafont(at)inha.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 janvier 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]