Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Littérature, représentations et société à Byzance

  • Paolo Odorico, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( CéSor )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Lundi de 11 h à 13 h (salle Alphonse-Dupront, 10 rue Monsieur-le-Prince 75006 Paris), du 13 novembre 2017 au 28 mai 2018

Au cœur de nos réflexions se situe la question du rapport entre les représentations des sources et la « vérité » historique : comment pouvons-nous saisir la « réalité » byzantine en lisant des sources qui, de par leur nature, ne sont que des représentations, des images qui relèvent du narratif ?

Nous nous pencherons sur certains sujets qui ont fait l’objet d’études récentes. Nous analyserons d’abord l’idée du temps dans le monde byzantin, idée fondée sur le concept de l’intervention divine dans le processus de la Création : différemment de notre division de l’idée du temps en quatre catégories (temps cosmique, temps historique, temps social et temps individuel), répondant  à la nécessité de « précision » et « objectivité », les Byzantins n’avaient que deux catégories, celle du temps global, où le temps cosmique et le temps historique coïncident, car le « big bang » de la Création s’identifie à l’histoire humaine, qui à son tour détermine le déroulement de cérémonies du temps social, et celle du temps individuel.

Développant la question des commémorations sociales, nous aborderons les synaxaires, livres liturgiques où sont rangées les notices concernant les saints et les martyrs, ce qui nous entrainera vers le sujet de la constitution de la sainteté à Byzance, ou plutôt de sa représentation, fondée sur une prétention d’historicité, mais en réalité liée aux fonctions rhétoriques de l’Antiquité, et adaptées à la construction d’une « biographie brève ».

Un deuxième axe consistera dans l’étude de la société byzantine et de la mentalité byzantine,  avec les interventions de Nevra Necipoglu (Late Byzantine Society and Economy in the Face of the Ottoman Expansion), et de Smilja Marjanovic-Dusanic (Le corps dans l’hagiographie serbe).

Sont prévues aussi les interventions de :

  • Clément Wingler, historien
  • Marie-Hélène Congourdeau, chercheur au CNRS
  • Élisabeth Malamut, de l’Université de Aix-Marseille
  • Brendan Osswald, historien
  • Nicolas Drocourt, de l’Université de Nantes

13 novembre 2017 : Paolo Odorico, « …et le mythe s’est fait histoire ».  Des   interprétations byzantines du passé mythique

20 novembre 2017 : Paolo Odorico, « Une chronique byzantine inconnue »

27 novembre 2017 : Paolo Odorico, « Une chronique byzantine inconnue »

4 décembre 2017 : Brendan Osswald : Héritage et transmission : phénomène social et motif littéraire dans la Chronique des Tocco

11 décembre 2017 : M.-H. Congourdeau (CNRS) : Nicolas Cabasilas et le prêt à intérêt

18 décembre 2017 :  M.-H. Congourdeau (CNRS) : Nicolas Cabasilas et le discours sur les abus des autorités et la corruption des élites

8 janvier 2018 : Nevra Necipoğlu (Boğaziçi University): The Ottoman Expansion  and the Byzantine Aristocracy

Effects of the Ottoman conquests on the Byzantine aristocracy will be examined, with particular emphasis on the transformations in the economic basis of aristocratic power in Byzantium during the late 14th and early 15th centuries. The discussion will demonstrate how some of these changes facilitated the economic survival of part of the Byzantine aristocracy in the face of the growing Ottoman threat.

15 janvier 2018 : Nevra Necipoğlu : The Ottoman Expansion and Byzantine Monasteries in Thessalonike and Constantinople

Evidence related to the condition of monasteries inside Thessalonike and Constantinople during the late 14th and early 15th centuries will be analyzed in order to shed light on the economic and physical decline these urban foundations underwent in the face of Ottoman attacks. Their situation will be compared with that of the rural monasteries in the Balkan territories of the Byzantine Empire, which enjoyed privileges and continued to flourish under Ottoman authority.

22 janvier 2018 : Nevra Necipoğlu : Political Attitudes and Socio-Economic Conditions in Thessalonike during the Venetian Domination (1423-1430)

29 janvier 2018 : Nevra Necipoğlu : Conflict and Cooperation between Byzantines, Ottomans, and Latins in Late 14th and Early 15th Century Constantinople

The lecture will first analyze evidence concerning hostilities between native Constantinopolitans and Italian merchants in the first half of the 15th century, set against well-known cases of cooperation between the two groups. In the second part, examples mainly of political cooperation between certain members of the Byzantine imperial court and the Ottomans will be analyzed against the backdrop of Byzantine-Ottoman military conflicts of the late 14th and early 15th centuries, taking into consideration the social position and motives of the individuals involved.

5 février 2018 : Caroline Macé (Université de Göttingen) : Les textes Byzantins inspirés du Physiologus : Manuel Philès, Damascenus Studites et autres anonymes

12 février 2018 : Elisabeth Malamut (Université d’Aix-Marseille) : Au sujet des impératrices byzantines des   9e et 10e siècles

19 février 2018 : Michel Kaplan (Paris Sorbonne) : L'organisation de l'espace sacré dans l'église Saint-Jean-      Baptiste de l'Oxeia à Constantinople

26 février 2016 : Ovidiu Olar (Université de Bochum / Institut N.Iorga – Bucarest) : La culture de la syllogè et les recueils des chroniques « phanariotes ».

5 mars 2018 : Smilja Marjanovic-Dusanic (Université de Belgrade) : Les conceptions du corps dans l’hagiographie serbe

12 mars 2018 : Smilja Marjanovic-Dusanic (Université de Belgrade) : La synesthésie des sens : le don des    larmes, la piété tactile, l’odeur douce de la sainteté

19 mars 2018 : Smilja Marjanovic-Dusanic (Université de Belgrade) : Le corps comme signe de victoire

26 mars 2016 : Smilja Marjanovic-Dusanic (Université de Belgrade) : La mémoire et la topique de fugacité 

9 avril 2018 : Elisabeth Malamut (Université d’Aix-Marseille) : Au sujet des impératrices byzantines des   9e et 10e siècles

7 mai 2018 : Paolo Odorico : Une chronique byzantine inconnue

14 mai 2018 : Clément Wingler : La réalité ethnique des provinces sud-est européennes de Byzance, à travers les chroniques latines (1096-1204)

28 mai 2018 : Nicolas Drocourt (Université de Nantes) : Ambassades et ambassadeurs entre diplomatie et activités commerciales (période médio-byzantine)

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe

Intitulés généraux :

  • Paolo Odorico- Histoire culturelle du monde byzantin, néo-hellénique et sud-est européen
  • Renseignements :

    CéSor, 10, rue Monsieur le Prince 75006 Paris et par courriel envoyé à Paolo Odorico.

    Direction de travaux d'étudiants :

    les lundis et les jeudis, sur rendez-vous, adresser un courriel à l'enseignant.

    Réception :

    les lundis (après-midi) et les jeudis.

    Site web : http://cesor.ehess.fr/

    Adresse(s) électronique(s) de contact : odorico(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 4 décembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]