Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Théories de la connaissance historique : Ernst Cassirer, philosophie des formes symboliques

  • Heinz Wismann, directeur d'études de l'EHESS (*) ( Centre Georg-Simmel )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 11 h à 13 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 5 juin 2018. La séance du 10 avril est annulée. Le cours du 15 mai aura exceptionnellement lieu en salle 13

D'Aristote à Kant, les conditions formelles de la connaissance étaient considérées comme immuables. C'est Hegel qui le premier projette la table des catégories dans l'histoire, en retraçant dialectiquement la genèse des déterminations logiques. Or la perspective téléologique imposée par la clôture du Système limite la portée historique de cette reconstruction. Pour tenir compte du libre jeu de l'imagination créatrice, dans rien céder aux sirènes de l'irrationalisme, Ernst Cassirer propose d'explorer la diversité subtilement agencée des formes symboliques.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire annuel (48 h = 2 x 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe

Intitulés généraux :

  • Heinz Wismann- Herméneutique et traditions savantes
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    mardi de 14 h à 16 h.

    Réception :

    sur rendez-vous par courriel.

    Niveau requis :

    projet de recherche.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : wismann.heinz(at)neuf.fr

    Compte rendu

    D’Aristote à Kant, les conditions formelles de la connaissance étaient considérées comme immuables. C’est Hegel qui le premier a projeté la table des catégories dans l’histoire, en retraçant la genèse dialectique des déterminations logiques. Or, la perspective téléologique imposée par la clôture du Système limite la portée historique de cette reconstruction. Pour tenir compte du libre jeu de l’imagination épistémique, Cassirer emprunte à Goethe la notion d’« acte de l’esprit » (geistige Tat), qui évoque la création, à l’instar de l’œuvre poétique, d’un horizon de sens qu’il nomme forme symbolique. Présentée comme une grammaire évolutive plutôt que comme un système fermé, la philosophie des formes symboliques explore les fonctions langagières qui interviennent dans la formation des mondes de l’esprit. Elle en distingue principalement trois : la fonction mimétique, au cœur des projections du mythe, la fonction analogique, à l’origine des représentations conceptuelles, la fonction symbolique (qui désigne ici plus étroitement le symbolisme mathématique), au fondement des significations scientifiques non représentables.
    Pour dégager cette triade structurelle, dans laquelle s’insèrent les autres formes symboliques abordées par Cassirer (la religion, l’art, la technique), il a fallu recourir aux explicitations contenues dans plusieurs articles (notamment « La forme du concept dans la pensée mythique » ; « Le concept de forme symbolique dans l’édification des sciences de l’esprit », 1923 ; « Le problème du symbole et sa place dans le système de la philosophie », 1927 ; « Espace mythique, espace esthétique, espace théorique », 1931). En effet, les trois volumes de la Philosophie des formes symboliques (« Le langage », 1923 ; « La pensée mythique », 1925 ; « Phénoménologie de la connaissance », 1929) se superposent, chacun envisageant le même sujet d’un autre point de vue. Cependant, il n’est pas indifférent que le premier traite du langage, dont le second approfondit la fonction expressive, proprement mytho-logique, avant que le troisième ne redéploie le mouvement qui conduit du mythe à la connaissance scientifique. On peut alors être tenté de considérer la séquence expression-représentation-signification comme la trame quasi-hégélienne d’une histoire de l’émancipation de l’esprit, esquissée dès 1910 dans « Substance et fonction ». Mais les différentes formes symboliques ne cessent de s’interpénétrer à chaque stade de l’évolution humaine, et leur grammaire, loin de coïncider avec l’émergence de l’Absolu, fournit la clé de la démarche adoptée par Cassirer dans les essais réunis en 1942 sous le titre Logique des sciences de la culture.

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 25 avril 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]