Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Industries spirituelles indiennes : généalogies, enjeux, circulations

  • Caterina Guenzi, maîtresse de conférences de l'EHESS ( CEIAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Raphaël Voix, chargé de recherche au CNRS ( CEIAS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

2e et 4e jeudis du mois de 11 h à 13 h (salle A07_51, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 23 novembre 2017 au 14 juin 2018. Deux séances supplémentaires auront lieu le 15 février et le 17 mai en salle AS1_23, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris

Depuis la période coloniale, un lien privilégié entre le sous-continent indien et la notion moderne de « spiritualité » a été progressivement construit, notamment par le discours d’acteurs et de mouvements, tels que Vivekananda ou la Société théosophique, circulant entre l’Asie du Sud, l’Europe et les États-Unis. Aujourd’hui encore, force est de constater que l’Inde occupe une place privilégiée dans le marché globalisé de la spiritualité. En témoignent non seulement la popularité de certaines pratiques auxquelles on prête une origine indienne (yoga, méditation, astrologie védique, médecine ayurvédique, etc.), mais aussi le succès de nombreuses organisations et mouvements internationaux autour de figures spirituelles hindoues, ou encore l’intégration de termes d’origine sanskrite (gourou, karma ou chakra, par exemple) dans le lexique des adeptes.

Dans notre approche, la « spiritualité », loin d’être opposée à la corporéité et à la matérialité, fait l’objet de processus sociaux, matériaux et idéologiques de fabrication, façonnage, communication, politisation et marchandisation qu’il s’agira d’étudier. Ce séminaire interrogera ces processus en privilégiant une perspective interactionnelle qui prends en compte non seulement les dynamiques contemporaines de transnationalisation, mais aussi les échanges et circulations depuis la période coloniale. Il le fera non seulement à partir d’une discussion critique de la littérature existante sur le sujet, mais également à partir d’études de cas inédites portant sur un certain nombre de mouvements et de pratiques dites « spirituelles » qui jouissent d’une grande popularité en Inde et ailleurs.

Aires culturelles : Asie méridionale, Inde,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Caterina Guenzi- Anthropologie des savoirs locaux en Asie du sud
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    ouvert à tous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : guenzi(at)ehess.fr, raphael.voix(at)gmail.com

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 8 novembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]