Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Institution, médiation, participation et représentation (politique, médias, religion et économie)

Ouvert à la circulation PSLExtend

  • Daniel Cefaï, directeur d'études de l'EHESS ( IMM-CEMS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • François Debruyne, maître de conférences à l'Université Lille-III ( Hors EHESS )
  • Philippe Gonzalez, professeur à l'Université de Lausanne ( IMM-CEMS )
  • Cédric Terzi, maître de conférences à l'Université Lille-III ( IMM-CEMS )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Vendredi de 13 h à 17 h (bd Raspail 75006 Paris), les 17 novembre, 1er et 15 décembre 2017, 12 et 26 janvier, 9 février 2018. Voir le calendrier détaillé ci-dessous

  • Vendredi 17 novembre 2017, de 13 h à 17 h : salle AS1_08, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Vendredi 1er décembre 2017, de 13 h à 17 h : salle des Lombards, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Vendredi 15 décembre 2017, de 13 h à 17 h : salle AS1_08, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Vendredi 12 janvier 2018, de 13 h à 17 h : salle AS1_08, 54 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Vendredi 26 janvier 2018, de 13 h à 17 h : salle des Lombards, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris
  • Vendredi 9 février 2018, de 13 h à 17 h : salle des Lombards, 96 boulevard Raspail, 75006 Paris

Ce séminaire pose les jalons d’une enquête. Il est né de l’observation de phénomènes convergents dans des recherches empiriques dans différents domaines d’expérience et d’activité : politique, médias, religion, économie. Dans ces domaines, le développement de techniques de participation directe promet aux citoyens, aux spectateurs, aux croyants ou aux clients d’accéder à une pleine maîtrise de leurs actions collectives et de s’y reconnaître sans fard, indépendamment de médiations institutionnelles. Loin de conduire à l’émancipation promise, ces nouvelles configurations vont de pair avec la constitution de ce que l’on pourrait qualifier de nouvelles formes de tyrannie.

En politique, la promesse par certains partis d’une maîtrise immédiate des affaires publiques par les électeurs et les administrés, au nom de l’exercice de la souveraineté populaire, sans la médiation des dispositifs de représentation, conduit à des dérives populistes. Dans les médias, la réalisation d’émissions dans lesquelles les spectateurs pourraient immédiatement se reconnaître a donné lieu au format des jeux participatifs, où ils sont investis d’une fonction d’acclamation ou de la télé-réalité, qui les engage à jouir de l’humiliation de leurs semblables. En religion, l’émergence de réseaux internationaux prétendant court-circuiter les dénominations confessionnelles, loin de réaliser la promesse de composer des communautés de croyants dont l’union transcende les différences, est allée de pair avec l’affirmation d’un rapport belliqueux au « monde », réveillant la hantise des guerres de religions. En économie, les formes de dérégulation, désormais désignées sous le terme générique d’« ubérisation », prennent appui sur des interfaces numériques, équipées d’algorithmes informatiques. Court-circuitant les contraintes de droit du travail et les instances de régulation, ces plates-formes ont promis aux fournisseurs et consommateurs de services une maîtrise immédiate de leurs échanges et la réalisation d’un intérêt partagé, et conduit à de nouvelles situations d’exploitation et de vulnérabilité.

La convergence de ces différentes observations invite à réfléchir aux modes de participation et de représentation engagés dans l’organisation de ces expériences collectives. Nous prêterons une attention particulière aux modes de médiation et de régulation associées à l’exigence d’immédiateté, qui s’impose comme une vive objection à l’organisation d’une quelconque expérience publique. Nous le ferons en décrivant certains terrains d’enquête et en lisant des textes de sémiotique, de théorie sociale et de philosophie politique.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Sociologie

Intitulés généraux :

  • Daniel Cefaï- Sociologie des mobilisations collectives et des problèmes publics
  • Réception :

    sur rendez-vous.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : Cedric.Terzi(at)ehess.fr, cefai(at)ehess.fr, philippe.gonzalez(at)unil.ch, francois.debruyne(at)univ-lille3.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 24 novembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]