Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

L’art et la mort : l’immortalité

  • Frederic Nef, directeur d'études de l'EHESS (*) ( IJN )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Jean-Marie Schaeffer, directeur d'études de l'EHESS, directeur de recherche au CNRS (TH) ( CRAL )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 17 h à 19 h (salle 6, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 6 mars 2018 au 5 juin 2018

Ce séminaire se situe dans le prolongement des séminaires des deux années passées qui portaient sur la mort et qui ont conduit notamment à un examen de l’opéra de Janacek L’affaire Makropoulos à travers des lectures de philosophes (notamment Bernard Williams) qui ont insisté sur le caractère ennuyeux de l’immortalité. L'objet du séminaire de cette année est de systématiser et d’étendre notre enquête sur l’immortalité dans l’art. Nous analyserons en un premier moment le concept même de l'immortalité et ses relations avec le concept de survivance, avant de décliner ses différentes figures, littérales ou figurées à travers des études de cas : l'immortalité physique personnelle (L'affaire Makropoulos, Peter Ibbetson ; the Age of Adaline, L’homme sans âge de F. Coppola), l'immortalité dépersonnalisée et éventuellement panpsychiste (l'absorption de la partie – l'individu par le tout – la nature, p. ex Giono), l'immortalité à travers la descendance (Faulkner), l'immortalité à travers la survivance mémorielle (par exemple : les héros civilisateurs), l'immortalité à travers l'œuvre (Proust), etc. Nous ferons porter l'analyse sur le mode de représentation esthétique comme tel, quels que soient le style et la forme d'art concernés : romanesque (Peter Ibbetson, de George du Maurier) ; cinématographique (les Ailes du Désir, la version cinéma de Peter Ibbetson, Henry Hathaway 1935),didactique-rhétorique (Les Aventures de Télémaque de Fénelon), tragique, comique, etc.

Ce séminaire poursuit deux buts distincts. D’une part ouvrir une série sur la relation entre l’art et la mort, du point de vue du représentable et de l’irreprésentable. D’autre part poursuivre notre enquête philosophique sur le phénomène insaisissable de la mort. La représentation artistique, dont vous voulons par ailleurs analyser les structures, sera donc traitée comme vecteur d’un phénomène plus général.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Philosophie et épistémologie

Intitulés généraux :

  • Frederic Nef- Logique et ontologie des objets sociaux
  • Jean-Marie Schaeffer- Création artistique et relation esthétique: objets, cadres catégoriels et fonctions
  • Niveau requis :

    licence.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : fredericnef(at)yahoo.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 12 octobre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]