Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Histoire des Andes préhispaniques : le cas Paracas, côte sud du Pérou

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er mardi du mois de 17 h à 19 h (salle des artistes, 96 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 5 juin 2018. Les séances des 5 décembre 2017 et 6 février 2018 se dérouleront en salle M. & D. Lombard (96 bd Raspail). Les séances des 6 mars, 3 avril et 5 juin 2018 se dérouleront en salle 8 (105 bd Raspail 75006 Paris)

Souvent difficiles à comprendre lorsqu’elles sont lues à travers le filtre de la pensée occidentale, les sociétés andines – en particulier pré-huari et pré-inca- ont été cataloguées comme sociétés « sans écriture », « sans État » et parfois même « sans urbanisme ». En réalité, l’aire andine partage avec le reste du monde une complexité et une épaisseur historique dont témoignent à foison la documentation archéologique ainsi qu’un système iconographique institutionnalisé, et ce dès 2000 av. J.-C. Les Andes préhispaniques ne peuvent donc pas être réduites à une « préhistoire » qui prendrait fin avec l’arrivée des Espagnols. C’est dans cette optique et à la lumière de découvertes archéologiques récentes que sera abordée dans le cadre de ce séminaire la spécificité des sociétés préhispaniques de la côte sud du Pérou.

Seront appréhendés : 1) la dynamique territoriale des centres politico-religieux, véritables « villes » andines traditionnellement dénommées « centres cérémoniels » ; 2) la segmentation du territoire, généralement associée à une faible cohésion sociale et politique alors qu’elle relève d’une logique symbolique ; 3) le statut de l’iconographie, longtemps limitée à la fonction d’image rituelle et mythique, ici considérée comme écriture idéo-pictographique.

L’accent sera mis sur les travaux de terrain menés sur le complexe archéologique d’Animas Altas/Animas Bajas, site Paracas (500 av. J.-C., 100 ap. J.-C.) fouillé depuis 2007 par les enseignants de ce séminaire et dont les données sont de ce fait directement exploitables. Seront également convoqués d’autres travaux à l’échelle de la vallée d’Ica (prospections, sondages de sites satellites et registre de géoglyphes) effectués depuis 2013. Dans le cas spécifique de l’iconographie, les contextes archéologiques in situ constitueront la base des tentatives d’interprétation. Par ailleurs, il sera fait appel à des comparaisons qui partiront du phylum culturel régional (côte sud) pour s’étendre à la région andine et, au-delà, au fonds culturel commun de l’Amérique préhispanique.

Mentions & spécialités :

Renseignements :

contact par courriel.

Site web : http://cerap.ehess.fr/index.php?297

Adresse(s) électronique(s) de contact : bacha(at)ehess.fr

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 21 novembre 2017.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]