Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2017-2018
  • Enseignements
  • Recherches contemporaines en narratologie. Vies et séquentialité : de l’anecdote au récit long, entre documentaire et fiction

Recherches contemporaines en narratologie. Vies et séquentialité : de l’anecdote au récit long, entre documentaire et fiction

  • Olivier Caïra, maître de conférences à l'IUT d'Évry ( Hors EHESS )
  • Claude Calame, directeur d'études de l'EHESS (*) (TH) ( CRAL )
  • Sabine Chalvon-Demersay, directrice d'études de l'EHESS, directrice de recherche au CNRS (TH) ( IMM-CEMS )
  • Annick Louis, maître de conférences à l'Université de Reims (TH) ( CRAL )
  • John Pier, professeur à l'Université de Tours (TH) ( CRAL )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

  • Philippe Roussin, directeur de recherche au CNRS (TH) ( CRAL )

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er, 3e et 5e mardis du mois de 15 h à 17 h (salle 7, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 29 mai 2018

Les vies sont-elles une prolifération d’anecdotes, ou faut-il y voir une suite de faits qui forment un tout ? Réelles ou fictionnelles, les vies se prêtent-elles uniquement au récit long, ou des formes plus économes sont-elles aussi parlantes ? La séquence narrative décrit l’épisode, mais ce dispositif recouvre-t-il des discours – verbaux, filmiques ou autres – à toutes les échelles ? La séquence permet-elle de modeler des récits de vie ? Dans une autre perspective, quelle serait la place, dans le récit, de la notion, plus ouverte et moins téléologique, de la séquentialité ? Enfin, que l’on parle de vies réelles ou de vies fictionnelles, quel est le rôle du documentaire, non (seulement) au sens d’un genre filmique, mais à celui d’une fonction du récit produisant, par exemple, un effet de réel ?

Autant de questions qui seront abordées cette année dans une enquête ouverte qui reflètent les évolutions actuelles de la narratologie.

Are lives a proliferation of anecdotes, or are they a succession of facts that form a whole? Real or fictional, do lives lend themselves only to long narratives, or are more sparing forms more revealing? Narrative sequence describes the episode, but does this schema cover discourses – verbal, filmic or others – at all levels? Can the sequence model life narratives? From another perspective, what place might the more open and less teleological notion of sequentiality occupy in narrative? And finally, whether one speaks of real lives or fictional lives, what is the role of the documentary, not (only) in the sense of a film genre but in that of a function of narrative producing, for example, a reality effect? Such are the questions to be taken up this year in an open inquiry reflecting current developments in
narratology.

Mardi 7 novembre 2017 : Présentation du séminaire
Débat autour du livre Emerging Vectors of Narratology (Berlin, De Gruyter, 2017) avec Claude Calame, John Pier, Philippe Roussin

Mardi 21 novembre 2017 : Annick Louis (Université de Reims et CRAL), « Les quatre vies de Heinrich Schliemann (1822-1890) : le rôle de l’autobiographie dans la construction d’une carrière d’archéologue »

Mardi 5 décembre 2017 : François Rastier (INaLCO-Ertim, Paris), « Les personnages des romans et les personnes des témoignages de l’extermination »

Mardi 19 décembre 2017 : Alexandre Gefen (Paris 3-Sorbonne nouvelle et THALIM – CNRS), « La longueur d’une vie »

Mardi 9 janvier 2018 : Marielle Macé (EHESS-CNRS), « Vies égales »

Mardi 23 janvier 2018 : Jean-François Laé (Université Paris VIII – Saint-Denis),  « Archives mineures et sociologie narrative »

Mardi 6 février 2018 : Olivier Caïra (IUT Evry et EHESS), « Le biopic entre fiction et documentaire : l’exemple des grands scientifiques (Nash, Ramanujan, Hawking…) »

Mardi 6 mars 2018 :  Otmar Ette (Université de Potsdam et Académie des Sciences de Berlin-Brandebourg), « Écriture courte et nanophilologie »

Mardi 20 mars 2018 : Michael Scheffel (Université de Wuppertal), « Narration épisodique et histoires de vie : réflexions systématiques et
quelques exemples littéraires »

Mardi 3 avril 2018 :  Françoise Revaz (Université de Fribourg – Suisse), « L’analyse des récits produits en thérapie familiale : un défi pour la narratologie »

Mardi 15 mai 2018 : Anne Besson (Université de Paris 8), « Les vies multiples des héros populaires : entre tentation biographique et
foisonnement des fictions »

Mardi 29 mai 2018 : Raphaël Baroni (Université de Lausanne), « Vivre ou raconter ? De l’expérience proto-narrative à l’intrigue »

Mots-clés : Fiction, Narratologie, Poétique,

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Claude Calame- Littérature et société en Grèce ancienne
  • Sabine Chalvon-Demersay- Sociologie des médias
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    master.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : j.pier(at)wanadoo.fr, roussin(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 8 novembre 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]