Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La mémoire des années 1940 en Grèce. Enjeux culturels, politiques et sociaux

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

1er et 3e jeudis du mois de 19 h à 21 h (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 16 novembre 2017 au 7 juin 2018. Séance supplémentaire le 25 janvier (salle 4)

Notre séminaire s’inscrit dans le prolongement de notre réflexion sur la mémoire historiographique et littéraire de l’Occupation, de la Résistance, de la Collaboration et du génocide des juifs grecs dans la Grèce de l’après-guerre. Cette année nous nous pencherons sur la gestion des événements, des expériences et des traumatismes des années 1940, en mettant l’accent sur les tentatives de reconstitution d’une société déchirée par la guerre civile et toujours hantée par « les guerres de mémoire » dans tous les domaines de la vie sociale et culturelle. La création de nouvelles institutions et structures sociales mais aussi de camps de « réhabilitation » des « ennemis de la nation » sur des iles de l’Archipel des Cyclades (Makronissos, Gyaros), l’émergence d’un discours historiographique et littéraire idéologisé et l’usage politique des médias, la réforme du système éducatif, les activités culturelles des centres scientifiques étrangers en Grèce (EFA, IFA, DAI, ASCSA etc.), la production littéraire et artistique dans le pays mais aussi celle des jeunes intellectuels de gauche émigrés en France dans les pays socialistes (refugiés politiques) seront quelques points de repère de nos discussions, qui porteront sur les différentes manières d’écrire la mémoire d’une double guerre.

Cette problématique sera complétée par quatre conférences de l’historienne Efi Avdela (Université de Crète), spécialiste, entre autres, de la violence interpersonnelle, des mécanismes de surveillance et régulation de la jeunesse et de la justice des mineurs en Grèce. À partir de sa recherche récente sur la délinquance juvénile (« Jeunes en danger ». Surveillance, reformation et justice des mineurs après la guerre, 2013) ainsi que du riche matériau issu d’un projet de recherche collectif sur la vie associative et la socialité publique que celle-ci a produite au cours du XXe siècle (Formes de socialité publique dans la Grèce du XXe siècle, 2015), le programme d’enseignement de Efi Avdela portera sur les interventions d’une catégorie spécifique d’associations volontaires, celles engagées à offrir une protection sociale à divers groupes vulnérables, et sur leurs rapports avec l’État, tout en plaçant le cas grec dans un contexte européen aussi bien historiographique qu’historique (« Action associative, protection sociale et l’État dans la Grèce du XXe siècle »).

16 novembre 2017 : Marilisa Mitsou (EHESS), « Après l’Occupation, la guerre civile. Une société en débris »

7 décembre 2017 : Georges Dertilis (EHESS), « La mémoire des années 1940 : biographies, autobiographies, mythistoires »

21 décembre 2017 : Georges Dertilis (EHESS), « Après la guerre, après l’occupation, la guerre civile » à partir de son ouvrage Associations libres, témoignages, mythistoires (Athènes 2013)

18 janvier 2018 : Efi Avdela (Université de Crète), « Protection sociale, action associative et l’État : concepts et mise au point historiographiques »

25 janvier : Efi Avdela (Université de Crète), « « Travail difficile et volontaire » : la Société pour la protection des mineurs d’Athènes après la guerre »

1er février 2018 : Efi Avdela (Université de Crète), « Quand la délinquance juvénile devient une préoccupation publique internationale: Les Nations Unis, Le Conseil de l’Europe et la Grèce après la guerre »

15 février 2018 : Mémoires de la guerre : le regard des citoyens (Giorgos Théotokas, Giorgos Séféris, Ioanna Tsatsou)   

1er mars 2018 : Témoignages littéraires et réalité historique. Le cas de Yannis Beratis

15 mars 2018 : Nicolas Manitakis (Université d’Athènes), « Le rôle de l'Institut Français d'Athènes au développement des études néohelléniques »

5 avril 2018 : Boursiers du gouvernement français, citoyens grecs indésirables : les passagers du navire le Mataroa   

3 mai 2018 : Fonction et activités des institutions scientifiques et culturelles étrangères dans la Grèce de l’après-guerre (EFA, IFA, DAI, Institut Goethe, British Council, ASCSA)  

17 mai 2018 : Le Livre d’Or de la Résistance grecque : Hommage à la Grèce 1940-1944 (1949-1979)

7 juin 2018 : Bilan du séminaire ou Atelier des étudiants

Suivi et validation pour le master : Bi/mensuel annuel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations de l'Europe - Monde méditerranéen

Intitulés généraux :

  • Marie-Élisabeth Mitsou- Histoire culturelle de la Grèce moderne. Identités, codifications de la mémoire, transferts culturels
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous pris par courriel.

    Site web : https://www.ehess.fr/fr/master-histoire

    Site web : https://www.ehess.fr/fr/doctorat

    Adresse(s) électronique(s) de contact : marie-elisabeth.mitsou(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 janvier 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]