Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La révolution et la désobéissance : de Marx et Mao à Foucault, Hessel, et Negri

  • Bernard E. Harcourt, directeur d'études de l'EHESS, professeur à Columbia University (TH) ( DEVE )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

De 15 h à 18 h cf. calendrier des séances et salles ci-dessous

  • Lundi 18 décembre 2017 : salle 7 (105 bd Raspail 75006 Paris)
  • Mardi 19 décembre de 10 h à 18 h : Reid Hall au Columbia Global Center - Paris, 4 rue de Chevreuse 75006 Paris
  • Jeudi 21 décembre 2017 : salle BS1_28 (54 bd Raspail 75006 Paris)
  • Lundi 8 janvier 2018 : salle BS1_28 (54 bd Raspail 75006 Paris)
  • Mardi 9 janvier de 10 h à 19 h : Reid Hall au Columbia Global Center - Paris, 4 rue de Chevreuse 75006 Paris
  • Vendredi 12 janvier 2018 : salle 8 (105 bd Raspail 75006 Paris)

Comment agir en politique d’une manière critique ? Ce séminaire se propose d’explorer plusieurs modalités différentes de pratique politique. On interrogera le concept de révolution pour tracer une histoire de la désobéissance, en lisant des textes de Marx, Koselleck, Mao, Baldwin, Foucault, Lefebvre et Hessel. Deux journées d’étude seront organisées : 1) sur la question du rapport subjectivité/révolution (en somme, comment est-ce-que le travail sur soi serait nécessaire pour une transformation politique ?) et 2) sur la désobéissance civile et politique. Ce séminaire est conçu pour être en conversation avec le séminaire « Uprising 13/13 » qui se déroulera au Columbia Center for Contemporary Critical Thought à New York et au Columbia Global Centers – Paris. Une pré-conversation avec Toni Negri sur son nouveau livre, Assembly, est aussi envisagée pour le 16 novembre 2017 à 18 h à Reid Hall.

Ce séminaire est accessible sur la plateforme d'enseignement de l'Environnement numérique de travail de l'EHESS :

9 janvier : Journée d’étude : Désobéissance Columbia Global Center | Paris

  • 10 h : Bernard E. Harcourt & Daniele Lorenzini "Introduction"
  • 10 h 10 : Aurélie Vialette (Stony Brook University) "Disobedience and the Dangers of Nationalism: A Perspective from the Pro-Independence Left in Catalonia"
  • 10 h 30 : Reinhold Martin (Columbia University) "Occupy Thoreau: Obedience and Disobedience from Walden to Wall Street"
  • 10 h 50 : Daniele Lorenzini (Université Saint-Louis Bruxelles/CCCCT) "Éthiques de la désobéissance, de Thoreau à Rawls et Arendt"
  • 11 h 10 : Discussion
  • 14 h 30 : Frédéric Gros (Sciences Po Paris) "Dés/obéir"
  • 14 h 50 : Sandra Laugier (Université Paris I) "Le nouvel âge de la désobéissance civile"
  • 15 h 10 : Bernard E. Harcourt (Columbia University/EHESS) "Unbundling Civil Disobedience"
  • 15 h 30 : Discussion

Vous pouvez lire les précis des présentations ici, et vous êtes les bienvenues à la journée. 

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Droit et société

Intitulés généraux :

  • Bernard E. Harcourt- Théorie politique des pratiques juridiques
  • Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    master, nécessité d'un projet de recherche écrit.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : bernard.harcourt(at)ehess.fr

    Compte rendu

    Ce premier séminaire, de décembre 2017 à janvier 2018, a interrogé les modalités et théories de révoltes depuis l’âge moderne de la révolution aux formes plus contemporaines de soulèvements afin de produire, peut-être bien pour la première fois, un historique théorisé des pratiques et des transformations de la révolte au XXe siècle. Ces transformations ont poussé ce que nous appelions la praxis – ancien terme marxiste pour l’action politique – de ses origines dans la lutte des classes à travers une disruption des formes d’insurrection inspirée par les maoïstes vers de nouveaux modèles plus contemporains d’assemblées, d’occupations, de grèves, d’émeutes, de mouvements sociaux hashtag. En relisant les textes de Hannah Arendt, Mahatma Gandhi, Reinhardt Koselleck, Martin Luther King, et Antonio Negri, en conversation avec Marx, Mao, et le Comité Invisible, le séminaire a cartographié l’espace de l’insurrection contemporaine. Le séminaire a été accompagné de deux journées d’étude, une première sur la question de la « subjectivité et révolution » qui a posé la question : « À quelles conditions les révolutions et les soulèvements peuvent-ils constituer des matrices de subjectivation ? » Frédéric Gros, Judith Revel, Guilel Treiber, et Sophie Wahnich ont participé. Une deuxième journée d’étude sur la « désobéissance » explora le concept de « désobéissance politique » (politique et non pas civile) que nous avions développé dans le livre Occupy : Three Inquiries into Disobedience avec W.J.T. Mitchell et Mick Taussig.
    Le semestre suivant, nous avons actualisé notre réflexion en mettant en relation ce dernier séminaire avec les pratiques critiques contemporaines de mai 1968 à nos jours. Au cours d’un second séminaire intitulé « La matrice de la guerre civile : de mai 1968 aux contre-révolutions contemporaines » (mai – juin 2018), nous avons repris des textes de Seyla Benhabib, Judith Butler, François Ewald, Michel Foucault et Chris Hayes, pour repenser la matrice des relations de pouvoir que Foucault nous avait proposé au début des années 1970 – celle de la guerre civile. Nous avons saisi l’architecture de notre condition politique contemporaine en analysant l’intégralité des conséquences qu’impliquerait ce mode de gouvernement lié aux nouvelles formes contre-révolutionnaires aujourd’hui. Aspect paradoxal : mai 1968 aurait nourri une certaine réaction qui nous pousse aujourd’hui vers un modèle contre insurrectionnel. Ce séminaire retraça donc l’histoire de l’émergence des soulèvements contemporains en liaison avec la thèse du nouveau livre The Counterrevolution (Basic Books, 2018). Le séminaire a été accompagné d’une journée d’étude sur « La Contre-révolution » avec Antonio Negri, François Ewald, Aurélie Filippetti, Stéphanie Hennette-Vauchez, Kalinka Alvarez-Courtois, et Daniele Lorenzini.
    Les deux séminaires à Paris ont été accompagnés par une série de treize séminaires à Columbia University à New York nommée Uprising 13/13. Tous les séminaires de New York ont été retransmis en direct sur internet et suivis en direct par nos étudiants à l’EHESS. Nous avons également mis en place un « Paris Reading Group » au Reid Hall à Paris, ouvert à tous les étudiants EHESS.

    Publications

    • The Counterrevolution : How our Government Went to War Against Its Own Citizens, Basic Books, 2018.
    • « The Systems Fallacy : A Genealogy and Critique of Public Policy and Cost-Benefit Analysis », Journal of Legal Studies, 2018.
    • « Counter-Critical Theory and Practice : An Intervention in Contemporary Critical Thought and Practice », Critical Times : Interventions in Global Critical Theory, vol. 1, n° 1, 2018, p. 5-22.
    • « Virtual Transparency : From the Panopticon to the Expository Society and Beyond », dans Transparency, Society, Subjectivity. Critical Perspectives, sous la dir. d’E. Alloa et D. Thomae, Londres, Palgrave Macmillan, 2018.
    • « From Post-War Humanism to the Calculating Self : Transformations in American Constitutional Adjudication in the Area of Criminal Procedure and National Security Since 1990 », dans Nouveaux regards sur des modèles classiques de démocratie constitutionnelle. États-Unis, Europe, sous la dir. d’E. Bottini, B. Harcourt, P. Pasquino et O. Pfersmann, Paris, Mare et Martin, 2018.
    • « Introduction » à Renouveau du modèle américain ?, dans Nouveaux regards sur des modèles classiques de démocratie constitutionnelle. États-Unis, Europe, op. cit.
    • « Punishment, Political Economy, and the Genealogy of Morals », dans New Perspectives on the History of Political Economy, sous la dir. de R. Fredona et S. Reinert, New York, Palgrave, 2018.
    • « Avec et après Surveiller et Punir. De la discipline à l’exposition », dans Sociétés carcérales, sous la dir. d’I. Fouchard et D. Lorenzini, Paris, Mare et Martin, 2018.

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 22 janvier 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]