Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La recherche sur le Moyen Orient et l’Asie du sud au tournant numérique : modèles, défis et ambiguïtés

  • Rocco Rante, archéologue, Musée du Louvre, Paris ( Hors EHESS )
  • Fabrizio Speziale, directeur d'études de l'EHESS (en cours de nomination) (TH) ( CEIAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Planning en cours de validation

Ce séminaire étudie les changements induits par les outils numériques dans les méthodes de penser, de produire et de représenter la recherche dans le domaine des études sur le Moyen Orient et l’Asie du sud. D’abord, il envisage de réfléchir sur la définition, les contours et les contextes sociaux du nouveau domaine créé à l’intersection des études sur l’Asie et des humanités numériques : un domaine peu homogène qui regroupe des projets issus de différentes disciplines, ainsi que des réseaux d’institutions hétérogènes et de chercheurs basés dans différents pays asiatiques et occidentaux. Il s’interroge sur les spécificités des critères méthodologiques et conceptuels des humanités numériques ainsi que sur les continuités avec la recherche traditionnelle non numérique.

En parallèle, ce séminaire envisage de situer la production de ce type de savoirs dans son contexte politique, social et religieux ; il analyse les limites et les ambiguïtés de certains projets numériques ainsi que les formes de contrôle et de représentation identitaire associées à l’usage de ces outils. Plusieurs institutions de pays asiatiques ont lancé des projets (dont certains ambitieux) visant à numériser et à rendre accessibles différents types de sources, parmi lesquelles des bibliothèques et des départements institués dans ce but qui créent de nouveaux systèmes de contrôle sur les données et sur les sources primaires. Pourtant, les institutions scientifiques ne sont que l’un des acteurs : le phénomène de numérisation et de commercialisation de sources textuelles qui a eu lieu dans plusieurs pays du Moyen Orient, à partir des années 1990, a aussi été lié à des programmes d’institutions politiques et religieuses, ainsi qu’à la création d’entreprises commerciales spécialisées. Dans ce contexte, ce séminaire propose de réfléchir aux modalités selon lesquelles différentes institutions scientifiques, sociales et religieuses se sont emparées des outils numériques afin de contrôler une gamme de phénomènes incluant les définitions identitaires, la diffusion des idées et des doctrines, l’écriture de l’histoire, ainsi que l’appropriation et l’accessibilité aux sources primaires et aux données scientifiques.

Les séances du séminaire présenteront les principaux outils utilisés dans les études historiques, archéologiques, littéraires et sociales sur le Moyen Orient et l’Asie du sud, à travers une réflexion sur l’histoire des projets numériques dans ce domaine, l’analyse de projets en cours, la lecture de textes et l’intervention de chercheurs et d’ingénieurs impliqués dans des projets de ce type.

Suivi et validation pour le master : Mensuel annuel/bimensuel semestriel (8x3 h = 24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Intitulés généraux :

  • Fabrizio Speziale- Asie du Sud et culture persane (XVIe-XXe siècle). Productions savantes, traductions, interactions
  • Renseignements :

    Fabrizio Speziale, CEAIS, 54 bd Raspail 75006 Paris.

    Adresse(s) électronique(s) de contact : fabrizio.speziale(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 12 juin 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]