Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

  • Accueil
  • 2017-2018
  • Enseignements
  • Un nouveau monde républicain : citoyenneté, race et travail libre (Amérique hispanique et monde atlantique 1750-1900)

Un nouveau monde républicain : citoyenneté, race et travail libre (Amérique hispanique et monde atlantique 1750-1900)

  • Clément Thibaud, directeur d'études de l'EHESS (TH) ( MONDA-CERMA )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Jeudi de 9 h à 11 h (salle A05_51, 54 bd Raspail 75006 Paris), du 11 janvier 2018 au 5 avril 2018

Le séminaire explore une chronologie (XVIIIe-XIXe siècles) qui a été communément repliée sur la thématique de la crise impériale et de l’émergence et de la construction des États-nations hispano-américains. Il semble, au contraire, que ce moment échappe à l’alternative de l’ancien régime et de la révolution, de la monarchie et de la république, de l’empire et de la nation, du vassal et du citoyen, de l’absolutisme et du libéralisme. La période décrit ainsi un « tiers moment » cohérent où émergent un ensemble d’expériences sociopolitiques inassimilables à l'assomption de l'État-nation. Le séminaire abordera particulièrement les formes du commun qui s'y expérimentent, à différentes échelles, ainsi que les processus de politisation qui animent aussi bien les groupes plébéiens que les élites. L’Amérique espagnole républicanisée prétend construire un nouveau monde fondé sur le rejet des héritages de la colonisation moderne – la race, l’esclavage, l’exclusif – s’opposant ainsi point par point à l’Europe monarchique. Il s’agit de comprendre cette ambition hispano-américaine à la lumière des bouleversements sociopolitiques des mondes atlantiques contemporains.

11 janvier : « Introduction I. L’Amérique latine, de l’âge des révolutions à la consolidation des nations. Repères chronologiques, thématiques, historiographiques (1750-1900) ».

18 janvier : « Introduction II. Comparaisons, contextes, connections : révolutions atlantiques, républicanisme et monde ibéro-américain (1780-1850) ».

25 janvier : « Une histoire culturelle de la politisation révolutionnaire : l’exemple de la 'Colombie bolivarienne' (décennie 1790) ».

1er février : « Droit naturel, ‘libéralisme’ et juridiction : les fondements intellectuels des républiques hispano-américaines ».

8 février : Noemí L. Goldman (Université de Buenos Aires) « Traductions et transferts conceptuels en Amérique ibérique : bilan critique et approches méthodologiques, XVIIIe et début du XIXe siècle »

Cette conférence propose une réflexion générale sur les pratiques des traductions dans l’Amérique ibérique en tant que moyen privilégié d'appropriation des textes et des concepts disponibles. Celles-ci permettent d’identifier les réseaux de concepts locaux dans lesquels les textes s'inscrivent et qui informent des logiques politiques particulières pendant les processus des indépendances et de réformes.

15 février : « Race et citoyenneté de l’Ancien Régime à la révolution : le cas des libres de couleur ».

22 février : Noemí L. Goldman (Université de Buenos Aires). « Nouvelles considérations sur la traduction, circulation et réception du Contrat Social de Rousseau en Amérique hispanique »

Le Contrat social de Rousseau fut l’un des textes majeurs – interdit pour la Couronne espagnole – affirmant le principe de la souveraineté populaire dans les révolutions pour l'indépendance en Amérique hispanique. Mais nombreuses ont été les polémiques historiographiques pour déterminer si Mariano Moreno a été le traducteur de l’édition en espagnol de 1810, celle qui eut la plus large diffusion dans la région. Je présenterai de nouvelles preuves destinées à problématiser la réception et la traduction de ce texte fondamental.

Noemí L. Goldman est professeure à l’Université de Buenos Aires, à la Faculté de philosophie et lettres, et chercheuse principale du Consejo Nacional de Investigaciones Científicas y Técnicas (CONICET) à l´Institut d'histoire argentine et américaine « Dr. E. Ravignani ». Ses domaines de recherches sont l’histoire politique, intellectuelle et conceptuelle de l’Amérique hispanique, et de l'Argentine en particulier. Elle est auteure, entre autres ouvrages, d’un livre important sur la Révolution de Mai au Río de la Plata, Mariano Moreno. De reformista a insurgente (2016).

8 mars : « Guerre et politique : des milices bourboniennes à l’âge des caudillos ».

15 mars : « Le méridien impérial franco-britannique et l’Amérique latine (1808-1870) ».

22 mars : « Travail libre, migrations européennes et utopie en Amérique hispanique : enjeux et parcours ».

29 mars : « La phase française de la construction du canal de Panamá : une globalisation post-impériale (1836-1895) ? ».

5 avril : « Conclusions sur le ‘tiers-moment’ entre empires et nations en Amérique latine ».

Aires culturelles : Amérique du Sud, Atlantiques (mondes),

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire et civilisations des Amériques

Intitulés généraux :

  • Clément Thibaud- Politique et sociétés de l’Atlantique hispaniste. Un « tiers moment» républicain entre empires et nations (1750-1900)
  • Renseignements :

    Clément Thibaud par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Niveau requis :

    lecture de l'espagnol et de l'anglais recommandée (bibliographie en français limitée).

    Adresse(s) électronique(s) de contact : clement.2thibaud(at)orange.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 28 février 2018.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]