Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

La science sociale comme culture : l'analyse du cas français, à partir de l'œuvre d'Émile Durkheim

  • Wiktor Stoczkowski, directeur d'études de l'EHESS ( LAS )

    Cet enseignant est référent pour cette UE

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mardi de 15 h à 17 h (salle 2, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 7 novembre 2017 au 6 février 2018

Depuis l’émergence de la sociologie des sciences, il est admis que la production des savoirs scientifiques reste tributaire à la fois des données empiriques et des mécanismes sociaux propres au champ académique. Le séminaire se propose de compléter cette vision en montrant que les savoirs scientifiques sont également redevables des traditions culturelles qui fixent des manières collectives de voir le monde, d’en parler, de l’expliquer et d’y agir. Cette démonstration prend comme exemple les sciences sociales en France, en particulier l’anthropologie, la sociologie et l’histoire. L’objectif est d’appréhender des schèmes de raisonnement stéréotypés et des savoir-faire rhétoriques récurrents qui sous-tendent les pratiques intellectuelles des chercheurs en sciences sociales. Notre hypothèse est que ces schèmes et ces savoir-faire constituent des formes culturelles partagées, bien que leur présence soit rendue peu visible par une grande diversité disciplinaire, théorique et thématique ; de même, leur persistance historique se trouve dissimulée par la succession rapide des modes intellectuelles et des « tournants » théoriques dont chacun, dans un souci d’autopromotion, annonce un renouvellement fondamental du savoir.

L’année dernière, cette question a commencé d’être étudiée au travers de l’examen approfondi de l’œuvre d’Émile Durkheim. Le cas de Durkheim  permet d’explorer un contexte plus large, français et européen, qui a vu la mise en place du dispositif conceptuel et institutionnel des sciences sociales. Nous avons d’abord montré que la sociologie durkheimienne s’est construite en tant que vision du monde, proche de ce que les anthropologues appellent une cosmologie. Ensuite, nous avons analysé la façon dont cette cosmologie cherchait à se doter d’une assise empirique, au moyen d’une manipulation  sophistiquée des données statistiques et d’un usage très particulier des faits historiques. Dans l’année 2017-2108, après un rappel des conclusions de cette première étude, la démonstration progressera selon un double cheminement. D’une part, nous reconstituerons les causes du vif intérêt que les sciences sociales naissantes ont manifesté pour la question religieuse : dans la période d’un conflit aigu entre la science et la religion, lequel s’est traduit en France par un affrontement entre la République et l’Église catholique, le problème de l’origine de la religion, de sa fonction et de sa pérennité a suscité des débats passionnés, dont le déroulement a profondément influencé les sciences sociales. D’autre part, nous nous intéresserons aux savoir-faire intellectuels et rhétoriques très formalisés qui, dès la fin du XIXe siècle, étaient inculqués à l’élite académique du pays par le truchement du concours d’agrégation et de l’enseignement de philosophie dispensé à l’École normale supérieure. Nous examinerons tout ce que ces savoir-faire doivent à la pensée théologique, afin de montrer que les sciences sociales, tout en se réclamant de la laïcité, ont abordé les questions de la société et de la culture au moyen d’outils conceptuels hérités de la pensée religieuse judéo-chrétienne.

Le séminaire cherche à mettre à l’épreuve une méthode analyse des savoirs applicable non seulement aux connaissances produites par les sciences sociales, mais également à d’autres types de savoirs de notre tradition culturelle. Il s’adresse aux étudiants intéressés par l’anthropologie des savoirs, les études des sciences, l’histoire intellectuelle et l’épistémologie des sciences sociales.

Aires culturelles : Europe,

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Anthropologie sociale, ethnographie et ethnologie

Intitulés généraux :

  • Wiktor Stoczkowski- Savoir et conceptions cosmologiques dans l'Occident contemporain
  • Renseignements :

    par courriel.

    Direction de travaux d'étudiants :

    sur rendez-vous.

    Réception :

    sur rendez-vous.

    Site web : http://ehess.academia.edu/WiktorStoczkowski

    Site web : http://las.ehess.fr/index.php?1412

    Adresse(s) électronique(s) de contact : stoczkow(at)ehess.fr

    Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 25 juillet 2017.

    Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
    Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
    [Accès réservé]