Logo EHESS

baobab
Base de données des enseignements et séminaires de l'EHESS

Anthropocène : quelles histoires ? Histoire globale, histoire environnementale, histoire des savoirs

S'il s'agit de l'enseignement principal d'un enseignant, le nom de celui-ci est indiqué en gras.

Mercredi de 9 h à 11 h (salle 1, 105 bd Raspail 75006 Paris), du 25 octobre 2017 au 31 janvier 2018

Comment les sociétés industrielles des XIXe et XXe siècles ont-elles fait basculer la Terre dans l’Anthropocène, c’est à dire une nouvelle époque géologique, marquée par le bouleversement anthropique des équilibres écologiques et climatiques ? La thèse de l’anthropocène mise en avant par les sciences du système terre interpelle l’histoire dans ses approches et ses méthodes : en deux siècles tout au plus, « nous » avons modifié la trajectoire du système terre à l’échelle des temps géologique. Ce que nous vivons n’est pas une simple crise environnementale mais une révolution géologique d’origine humaine.

Le but du séminaire est de proposer une réflexion historiographique sur ce que fait la question écologique globale à l’écriture de l’histoire, et d’esquisser les contours d’une nouvelle histoire de la modernité industrielle des XIXe et XXe siècles, à la lumière des renouvellements récents de l’histoire environnementale, de l’histoire globale et de l’histoire des sciences et des techniques en mettant l’accent sur les dimensions matérielles et énergétiques de l’histoire globale et du capitalisme et sur l’analyse des choix historiquement situés (économiques, technologiques et politiques), des modèles de production et de consommation qui ont produit la crise contemporaine.

Cette 6e année du séminaire, outre son caractère introductif des enjeux de l’Anthropocène pour les sciences humaines et sociales et l’écriture de l’histoire, mettra l’accent sur trois dimensions : l’histoire des dispositifs et discours prenant la Terre entière pour objet, l’histoire longue de la réflexivité climatique et enfin l’étude quantitative des flux de matière et d’énergie qui traversent le système-monde et transforment le système terre.

L’enseignement s’adresse à des étudiants de master en histoire, ainsi qu’en sciences sociales et histoire des sciences et des techniques. La validation se fera au choix sous la forme d’un exposé sur une série d’ouvrages ou bien sous la forme d’un travail collectif portant sur l’histoire des flux de matières générés et générant l’économie française.

25 octobre 2017 : Anthropoquoi ? Introduction  générale au séminaire et répartition des travaux

  • Simon L. Lewis et Mark A. Maslin, “ Defining the Anthropocene”, î vol. 519, mars 2015.
  • Dipesh Chakrabarty, “The Climate of History: Four Theses”, î 2009, 35 p. 197-222. 

8 novembre 2017 : La contamination du monde. Une histoire des pollutions industrielles. Séance spéciale avec Thomas Le Roux (CNRS)  et François Jarrige (Univ. Bourgogne)

  • Chapitres « Administrer et gouverner les pollutions » et « guerre industrielles et pollutions »

15 novembre 2017 : Anthropocène ou Capitalocène ? Quelle histoire conjointe des systèmes monde et du système terre ?

  • C. Bonneuil et J-B. Fressoz, L’événement Anthropocène. L’histoire, la Terre et nous. Points Histoire, Seuil, 2016, chapitre Capitalocène, 247-279. (la séance sera organisée autour de la discussion du chapitre et d’éclairages supplémentaires)

22 novembre 2017 : Les additions énergétiques.

  • Tim Mitchell, « Carbon democracy », Economy and Society, Vol. 38, n°3, 2009, p. 399 432.
  • Andreas Malm, « The Origins of Fossil Capital : 
From Water to Steam in the British Cotton Industry”, Historical Materialism, vol. 21, n°1,  2013, p. 15–68.

29 novembre 2017 : Perdre la terre sciemment : typologie historique des réflexivités environnementales de la modernité.

  • Merchant, C., The Death of Nature : Women, Ecology and the Scientific Revolution, London, 1982, pp. 29-41.
  • Worster D., Nature’s Economy. The Roots of Ecology, San-Francisco, Sierra Book’s Club, 1977, chap. 2.

6 décembre 2017 : Le climat fragile de la modernité

  • Jean-Baptiste Fressoz et Fabien Locher, « Modernity's Frail Climate: A Climate History of Environmental Reflexivity”, Critical Inquiry, Vol. 38, No. 3 2012, p. 579-598
  • Richard Grove, « Conserving Eden: The (European) East India Companies and Their Environmental Policies on St. Helena, Mauritius and in Western India, 1660 to 1854”, Comparative Studies in Society and History, Vol. 35, No. 2. 1993, p. 318-351.

13 décembre 2017 : « Où atterrir ? ». Séance spéciale avec Bruno Latour, « Réflexion sur la géo-politique à l’heure de l’anthropocène »

20 décembre 2017 : Retour aux lieux : autonomie énergétique et micro-systèmes techniques, séance spéciale avec Fanny Lopez (LIAT à l'Ensa Paris Malaquais)

  • Fanny Lopez, « Le réseau énergétique en projet”, Les Cahiers de la recherche architecturale et urbaine - n° 28, 2013.
  • Daniel A. Barber, “Tomorrow’s House: Solar Housing in 1940s America”, Technology and Culture, Vol. 55, n°1, 2014, p. 1-39.

10 janvier 2018 : Du recyclage à  l’obsolescence programmée

  • Sabine Barles « ??? », Vie d’ordures, Mucem, 2017.
  • Susan Strasser, Satisfaction garanteed, chapitre 2, « The name on the label ».

17 janvier 2018 : Pour une histoire du Géopouvoir. Le cas du bon usage de la terre à l’âge des empires (fin XIXe s.-déb. XXe s.).

24 janvier 2018 : Plantationocène. Biopolitique et industrialisation de la biosphère terrestre aux XIXe et XXe siècles

  • Anna Tsing, « Earth stalked by Man », Cambridge Journal of Anthropology. 34(1), 2-16.
  • lire aussi l’un des trois textes suivants au choix : Vaclav Smil, « Harvesting the Biosphere: The Human Impact, » Population and Development Review 37(4), 2011, 613–36 ; Hannah Landecker « Antibiotic Resistance and the Biology
 of History”, Body & Society, 22(4), 19-52 ; Michael Flitner, « Genetic Geographies : A Historical Comparison of Agrarian Modernization and Eugenic Thought in Germany, the Soviet Union, and the United States », Geoforum, 34(2), 2003, 175-185

31 janvier 2018 : Le métabolisme impérial de la France : remise des travaux des étudiants et conclusion du séminaire.

Suivi et validation pour le master : Hebdomadaire semestriel (24 h = 6 ECTS)

Mentions & spécialités :

Domaine de l'affiche : Histoire - Histoire - Problèmes généraux

Intitulés généraux :

Adresse(s) électronique(s) de contact : christophe.bonneuil(at)cnrs.fr, fressoz.jb(at)gmail.com

Dernière modification de cette fiche par le service des enseignements (sg12@ehess.fr) : 23 janvier 2018.

Contact : service des enseignements ✉ sg12@ehess.fr ☎ 01 49 54 23 17 ou 01 49 54 23 28
Réalisation : Direction des Systèmes d'Information
[Accès réservé]